La région Ile-de-France donnait ce matin 2 Juin, une conférence pour présenter la 18 ème édition du festival solidaire, Solidays, qui se tiendra le 24, 25 et 26 juin à l’Hippodrome de Longchamp. Luc Barruet, Antoine de Caunes, Valérie Pecresse, Sebastien Folin, Mc Solaar, Oxmo Puccino étaient entre autres présents. 

Après avoir révélé sa programmation complète, le festival annonce ses nouveautés et les différents acteurs qui l’accompagnent. On sait d’ores et déjà que Faada Freddy sera le premier artiste à ouvrir le festival.

Au niveau de la scénographie, il y aura 3 nouvelles scènes consacrées à différents styles : electro, world music et un kiosque pour les artistes de rue, repérés dans le métro au préalable. En bonus, vous aurez le droit au Silent disco,  une expérience à part entière, où chacun s’équipe d’un casque sans fil et peut naviguer d’un set à un autre. Une foule se verra donc danser en silence… Mais en rythme ! On pourrait se dire qu’il ne doit plus rester beaucoup d’espace mais pas d’inquiétude, cette année, les organisateurs ont obtenu 5 hectares de plus ! D’autre part, le camping déménage pour se repositionner à la lisière du bois de Boulogne.

En ce qui concerne les conférences, pas mal de personnalités plus ou moins connues seront présentes pour offrir leur témoignage et donner de la voix sur des sujets qui éveillent les consciences. A l’affiche, Christiane Taubira, Mathieu Ricard, Cyril Dion (Co-réalisateur du film « Demain »), Daniel Cohn-Bendit, Aymeric Caron, Ovidie… De plus, deux expositions engagées seront mises à l’honneur : I am with them de Anne A-R et Résistances de REZA.

Rencontre

Antoine de Caunes

Antoines de Caunes, président d’honneur de Solidarité Sida

Quelles sont vos missions en tant que président d’honneur ?

Je donne du temps , de l’énergie, de l’enthousiasme. J’aide l’association à communiquer en faisant le relais entre les médias, l’univers des politiques (non pas que je fréquente plus que ça).  Je suis la tête de gondole haha !

Quand vous êtes en direct du festival Solidays, que faites-vous concrètement ?

Je réponds aux interviews, je fais faire le tour du site aux politiques, je remercie les partenaires et les membres des associations… En fait je remercie !

Vous parcourez d’autres festivals ?

Non, c’est assez paradoxal, car je me sens vite étouffé et oppressé par le monde alors que je me réjouis que Solidays soit plein à craquer ! Mais ma fonction aux Solidays n’est pas d’aller écouter les concerts, j’ai plein d’autres choses à faire !

Photo : Luc Barruet par Ugo Schimizzi

Photo : Luc Barruet par Ugo Schimizzi

Luc Barruet, à l’initiative de Solidarité Sida et des Solidays 

Solidays en quelques mots c’est ?

Solidays est un outil contre la détresse humaine, c’est aussi un lieu de vie et une caisse de résonance pour les problématiques internationales par rapport au Sida. C’est un endroit où l’on se ressource pour les combats à venir.

Summer of love, le diction du festival cette année… Une signification ?

L’idée est de faire le parallèle entre Longchamp et le Golden Gate Park, et de se rappeler comme nous le croyons à Solidarité Sida, qu’un rassemblement de jeunes peut générer des avancés significatives dans la défense d’un monde meilleur.

Pour réserver vos places c’est ici : http://www.solidays.org/ (Dépêchez-vous, car l’organisateur prévoit que dans une dizaine de jours, le festival est complet !)