Ce soir, Xavier Pincemin, Thomas Murer et Coline Faulquier s’affrontent en demi-finale de Top Chef. Juste avant cette ultime épreuve qui précède la finale de lundi prochain, on fait un point sur les audiences du programme.

Dans l’ensemble, les audiences de la septième saison de Top Chef sont stables par rapport à celle de la saison précédente. M6 se réjouit des « très bonnes performances » réalisées par le programme.

Cette année, Top Chef, a réalisé en moyenne, en incluant le rattrapage proposé sur 6play, une part d’audience de 13,2 % sur les 4 ans et plus. Celle-ci monte à 21,7 % sur les femmes responsables des achats âgées de moins de 50 ans  (FRDA, ex-ménagère de moins de 50 ans). Ce qui correspond à 3,2 millions de téléspectateurs par émission en moyenne.

L’audience et la part de marché sur les 4 ans est plus est stable par rapport à la saison 6 de Top Chef diffusée en 2015, et en augmentation d’un point sur la fameuse FRDA de moins de 50 ans, cœur de cible de l’émission.

C’est l’émission du lundi 1er février qui a attiré le plus de téléspectateurs qui sont 3,6 millions a avoir regardé l’épisode 2 de la septième saison de Top Chef. Une soirée où M6 a réalisé une part d’audience de 16 % sur les 4 ans et plus et de 26 % sur les FRDA pas encore quinquagénaires.En revanche, c’est le lundi 7 mars que l’émission a réalisé sa moins bonne audience avec seulement 2,5 millions de fidèles.Le programme se trouvait face à la fiction « Après moi le bonheur » sur TF1, portée par Alexandra Lamy.

En 2016, Top Chef a permis à M6 de se classer leader sur ces ménagères à 3 reprises.

Place à la demi-finale

Ce soir, les trois derniers prétendants à Top Chef s’affronteront dans 3 épreuves qu’ils ont choisi. Chaque candidat défiera ses adversaires sur une épreuve où il est sensé être imbattable. Le Parisien a révélé ce matin qu’une des épreuves consistera à revisiter l’aïoli. On a hâte.