Le studio école de France est une école qui forme aux métiers de la radio que ce soit en animation, réalisation/production ou journalisme. Située à Issy les Moulineaux, cette formation se fait sur une période de deux ans.

Des professeurs dans le milieu

Pour former les élèves, des professeurs venant de radios diverses sont ici pour apporter leur pédagogie et leur passion. Nous pouvons notamment citer Jacky Gallois d’Europe1, Lionel Virgille d’NRJ, Guillaume Lariche de Virgin Radio….

Des salles équipées

 Tout est fait pour être dans de bonnes conditions : les studios du STUDEC détiennent un materiel professionnel : Dépeche AFP, Adeuxi, Logiciel Protools, Macs, console pacific, axia… En bref, tout le matériel que vous pouvez retrouver dans des radios nationales

Stages en radio

Tout au long de l’année, les étudiants ont possibilité de faire des stages dans de différentes radios selon les opportunités et grâce aux contacts apportés par l’école.

——————————————————————————————————————

Nous avons eu la chance de poser quelques questions au directeur de cette école, Monsieur Sylviano Marchione.

-En quelques mots, pour vous qu’est-ce que la radio ?

Un média de divertissement et d’informations. C’est un lieu d’échange avec l’auditeur, un espace de liberté même si on ne peut pas dire n’importe quoi à l’antenne.

 

-Pensez-vous que le STUDEC est un passage obligatoire pour faire de la radio ?

Pas forcément mais de plus en plus par rapport à une certaine époque. Il y a moins de possibilités de s’exprimer en radios associatives.

Le fait de venir au STUDEC permet de travailler avec des outils modernes, d’acquérir les règles, une certaine polyvalence, une connaissance du métier, les mécaniques d’émission… Mais aussi d’intégrer une radio avec les conventions de stage, un carnet d’adresses, d’acquérir de l’expérience micro et technique, une culture générale sur les médias, de se baser sur l’expérience de nos formateurs et de pouvoir avoir aussi des conseils. De plus, l’école transmet des propositions d’emploi au terme de la scolarité.

 

-Sur quels critères vous basez-vous pour accepter une entrée au STUDEC ?

Une certaine connaissance des médias et une culture générale. La passion doit guider son envie de faire ces métiers…la curiosité aussi. Il faut aussi être à l’écoute et être régulier dans son apprentissage.

 

– Quelles sont pour vous
les qualités primordiales d’un animateur radio ?

Il y en a beaucoup ! Avoir une voix, un talent inné, une personnalité, un caractère, savoir improvisé, gérer le matériel, avoir des valeurs de travail, avoir une bonne diction et un bon phrasé, une bonne culture générale, être à l’écoute. Mais aussi détenir une souplesse d’adaptation, avoir le sens de la communication et aimer son métier.

 

-Au fur et à mesure des années, voyez-vous une augmentation des inscriptions ?

Non pas des inscriptions mais du nombre des demandes en documentation et en rendez vous d’entretien. Je me limite à un nombre maximum d’étudiants en 1ère année afin d’avoir toujours de bonnes statistiques d’intégration. Je veux prendre que des candidats ayant une motivation afin de faire perdurer la qualité et surtout que cette école reste une école familiale avec une personnalisation de chaque étudiant.

 

– A l’avenir, avez-vous des projets pour cette école ?

Oui ouvrir plus à l’international, que la marque s’internationalise. Par contre, je veux apporter aux différents étudiants et aux différentes filières, des compétences supplémentaires qui permettront aux futurs professionnels de s’adapter à de nouvelles demandes des radios et des télévisions. Si l’arrivée de la RNT (ndlr: radio numérique terrestre) se fait, nous serons présents pour présenter des candidats pouvant être complets dans le monde audiovisuel. Il faut que cela soit un plus, donc nous étudions la possibilité d’un cursus de 3ème année qui restera facultatif et qui permettra de pouvoir postuler à un titre reconnu “ licence”.

Merci à Sylviano Marchione!
——————————————————————————————————————
Ils viennent du STUDEC…

Et oui, il faut savoir que le studec peut mener à de beaux postes! Nous avons pu recueillir pour vous internautes, des témoignages d’anciens élèves.

ob_c0dc641f31165c068adda2aac517a16e_oui-fm-cecile-1024x7231

Cécile Chlous, Animatrice au “MorningRock” de OÜIFM. 

Promotion STUDEC: 2006-2008

Ton avis sur l’école: Je trouve que c’est une bonne école qui apprend les bases du métier, avec des stages à la clé. Nous sommes en plus formés par des professionels de la radio. 

Ce qu’elle t’as permis de faire: J’ai fait énormement de stage grâce au studec: Mon premier stage était aux amours sur France2, ensuite chez Rire et Chansons, Virgin Radio. Après mes 2ans au STUDEC j’ai fait mon stage chez Cyril Hanouna dans sa boite de production pendant près d’1an jusqu’à ce qu’ils m’engagent. Le STUDEC m’a permis d’apprendre les bases avec des professeurs animateurs dans différentes radios… on rencontre beaucoup de personnes! Calage d’intro, réalisation, écriture de papier, avoir sa propre émission…

Son TWITTER: ICI

 Aurélie Bossu, Standardiste chez Funradio pour l’émission “Lovin’Fun”.

Promotion STUDEC: 2009-2011

Ton avis sur l’école: Je ne regrette vraiment pas d’avoir fait le studio école de France. C’est une grande famille, et je pense que même si l’école est d’une grande aide, la réussite de chaque élève dépend vraiment de la motivation et de la détermination que chacun peut avoir.

Ce qu’elle t’as permis de faire: De très belles rencontres… Et de la radio ! Comme dirait Monsieur Marchione : “Vous allez bouffer du micro !”  Après il ne faut pas se reposer que sur l’école.. Il faut aussi savoir se bouger et se débrouiller seul!

Son TWITTER : ICI

François Touchard, réalisateur du “Morning du Rire” sur Rire & chansons.

Promotion STUDEC: 2008-2010

Ton avis sur l’école: Sans le studec, je n’aurais jamais eu le matériel adéquat pour prétendre à la maitrise de l’outil radiophonique, et surtout je n’aurais jamais réussi à avoir autant de contacts. Le Studec est – et de loin – le meilleur outil pour celui qui part de zéro mais qui est profondément motivé et travailleur. Il y a un réel “esprit Studec”, notamment entre les anciens élèves de la promo et de l’école. 

Ce qu’elle t’as permis de faire:  Je suis entré au Studec en septembre 2008. Grâce à celà, j’étais déjà en stage avant même de commencer les cours. Un an plus tard, j’étais sur le morning de RFM grâce à un prof de l’école avec qui le courant est bien passé. Entre temps, j’ai fait plein d’autres choses dont quelques temps comme réalisateur à Europe 1.

Son TWITTER: ICI

oriane halevi

Oriane Halevi, Animatrice et coordinatrice dans “Manu dans le 6/9” sur NRJ.

Promotion STUDEC: 2006-2008

Ton avis sur l’école:  Le Studec est une référence en terme de formation radio. C’est un gage de crédibilité quand on commence en tant que jeune stagiaire dans une station. Certes, l’école est avant tout un bon réservoir et un excellent carnet d’adresses. Mais c’est aussi un panel de formateurs expérimentés, investis. Les élèves sont nombreux, les demandes sont massives, les places sont rares : il s’agit d’utiliser les outils que cette formation propose au mieux. Enchaîner les stages, les expériences, être curieux de tout, ne se fermer à RIEN !

Ce qu’elle t’as permis de faire:  Le STUDEC m’a permis de faire tout un tas de trucs, hyper variés : stagiaire auteur pour les émissions de nuit musicales sur RTL, assistante pour la chronique ciné sur RTL2 (itw/montage), du micro sur voltage, sport mx.Son Twitter: ICI

 Adrien Piquet- Gauthier, auteur pour “Touche pas à mon poste”, Eric Antoine et Donel Jacksman. 

Promotion STUDEC: 2007-2009

Ton avis sur l’école: C’est une super opportunité pour avoir des stages intéressants (avoir donc un pied dans la radio) et pour se faire un réseau car plus tard nous sommes souvent amenés a recroiser des anciens élèves du STUDEC dans le métier. 

Ce qu’elle t’as permis de faire: Le STUDEC m’a permis de faire mon stage à RTL pendant un an où j’ai rencontré Cyril Hanouna ce qui a déclenché toutes mes rencontres et mes jobs qui ont suivis (Mathieu Madenian, Jean-luc Lemoine…) 

Son Twitter: ICI

 

+ d’infos: http://www.studioecoledefrance.com/actualite/portes-ouvertes-studio-ecole-de-france-276.html

Par Magali BUTAULT

– L’année de ta promo studec : 2009-2011… Je crois le temps passe trop vite! Lol

 

– Ton poste occupée maintenant : Standardiste à Fun Radio pour l’émission Lovinfun

ckquote>

 

-Ton avis sur l’école : Je ne regrette vraiment pas d’avoir fait le studio école de France, c’est une grande famille, et je pense que même si l’école est d’une grande aide, la réussite de chaque élève dépend vraiment de la motivation et de la détermination que chacun peut avoir.

 

– Ce qu’elle t’as permis de faire : De très belles rencontres… Et de la radio ! Comme dirait monsieur Marchione : “vous allez bouffer du micro”!  Après il ne faut pas se reposer que sur l’école.. Il faut aussi savoir se bouger et se débrouiller seul!