La réalité virtuelle (VR) se développe très vite depuis quelques années en France, et à l’étranger. Si bien qu’un site lui est dorénavant dédié, Culture VR, ainsi qu’un festival, I love Transmedia.

En France, les œuvres en VR sont des œuvres de fiction, de cinéma, de jeu vidéo à part entière. La France est très prolifique dans la création en réalité virtuelle. Aux États-Unis,en revanche, la VR est plutôt utilisée comme un outil marketing.

Culture VR, le site de référence sur la VR lancé par l’Institut Français

L’Institut Français, établissement public dont le rôle est de promouvoir la culture française à l’étranger, doté depuis quelques années d’un département numérique, vient de lancer le site Culture VR qui présente « le meilleur de la création française en VR ». Culture VR est à la fois destiné au grand public, qui peut trouver sur le site des œuvres à visionner mais aussi un annuaire de tous les festivals proposant de la VR mais aussi aux professionnels, avec une partie réseau, recensant les acteurs du milieu.

Le festival I Love Transmedia 2017 fait la part belle à la VR

Logo fetsival I Love Transmedia

La 6ème édition du festival I Love Transmedia qui se tient du 5 au 8 octobre à la Gaîté Lyrique a invité la réalité virtuelle à tous les étages du bâtiment parisien. Au sous-sol de la Gaîté Lyrique, l’exposition « 7ème degré » a convoqué 11 œuvres de VR que le public est invité à venir découvrir. Parmi celles-ci, « Dark Days », une création française, qui place le spectateur dans un escape game interactif. Il doit résoudre l’énigme. « Job Simulator », est un jeu vidéo qui permet de tester des métiers en en reproduisant les gestes, comme celui de cuisinier. Aux fourneaux, il faut préparer les plats avant de les envoyer.

Job Simulator, jeu en VR

« Superhot » est un jeu de tir. Le joueur doit tuer des personnages, à coups de poings, en leur tirant dessus ou en leur lançant des objets. « Pearl » est une sorte de dessin animé retraçant le road trip d’un père et sa fille. Le spectateur, ici, est simple spectateur.

A noter que la Gaîté Lyrique participe à la nuit blanche parisienne samedi 7 octobre. Par conséquent, le festival I Love Transmedia sera accessible toute la nuit, avec notamment des concerts.