Pour accompagner la sortie de son nouvel album, la chanteuse est venue à Paris en mai dernier pour tourner un film de 18 minutes au Comptoir Général, et réalisé par La Blogothèque.

A Take Away Show, ou Un Concert à Emporter, est la marque de fabrique de La Blogothèque, concept créé par des passionnés de musique dans le but de partager, de capter des moments musicaux inédits et de faire découvrir de nouveaux artistes. En utilisant Internet comme un vecteur principal de popularité, La Blogothèque est devenu un véritable média.  C’est donc en mai 2016 qu’ils ont été contactés par l’équipe d’Alicia Keys pour réaliser LE clip qui accompagnera la sortie de son nouvel album Here (sortie depuis le 4 novembre).

Médiamag a pu rencontrer l’équipe de la Blogothèque lors de la présentation en avant-première du film A Take Away Show, et leur travail a été de tout mettre en oeuvre de A à Z en répondant aux requêtes minimes de la chanteuse. Alicia Keys voulait que le film soit le plus naturel et intimiste possible, que ce soit dans la réalisation que dans l’organisation. Le choix du lieu s’est donc porté sur le Comptoir Général à Paris. Ce lieu atypique à la décoration vintage (on remarquera la lampe posée sur le piano) a vu son public lui aussi “casté” à travers les réseaux et l’entourage de l’équipe puisque le concert s’est fait dans le plus grand secret et en petit comité. Pour seule demande la chanteuse voulait de la mixité mais surtout une communauté noire avec un côté artiste (avec la présence néanmoins de Cara Delevingne au premier rang ).

© La Blogothèque

La Blogothèque

 

Côté mise en scène, aucun artifice, la chanteuse accompagnée d’un contrebassiste et d’un Rhodes a joué de la manière la plus acoustique possible, sans ampli. Sous la direction de Colin Solal Cardo, il a été décidé de capter la voix de la chanteuse de la manière la plus naturelle possible, sans aucun micro qui puisse modifier son timbre. Il a choisi de filmer caméra portée sous différents angles, parfois en retrait derrière la chanteuse, ce qui nous permet de nous rendre compte du côté intimiste du moment avec le public debout ou accroupi face à elle et son musicien. Mais aussi d’une manière très rapprochée en étant au plus près d’elle, de sa voix, ses expressions, ses émotions tout en filmant ses mains sur le piano.

Alicia Keys ne devait chanter que deux titres, le pari a donc été réussi pour la Blogothèque qui a respecté les souhaits de la chanteuse à telle point qu’elle a improvisé trois titres de plus, et nous restons pendant ces 18 minutes d’acoustic bluffés par la présence et la puissance de la voix soul d’Alicia Keys.

ak4

© La Blogothèque

Que ce soit à travers des classiques (“You don’t know my name“) aux nouveaux titres de l’album (“In Common”, “Hallelujah“), le film nous emporte dans ce mini concert comme si nous y étions (d’où le nom concert à emporter sûrement!) en nous faisant découvrir ou redécouvrir des morceaux bruts, naturels et riches en émotions. De la manière de filmer à la captation du son, de la voix et des moments intenses entre la chanteuse et le public, nous sommes conquis par le résultat, qui, pour la petite histoire fût la réponse à un simple texto : “un concert à emporter avec Alicia Keys ça te dit? c’est pas une blague”. Bravo La Blogothèque!

Les cinq titres dans l’ordre : She Don’t Really Care, Hallelujah, You Don’t Know My Name, In Common, The Gospel (inedit)

Le film à découvrir ici :

 

Ce film marque les 10 ans de la blogothèque dont voici les 10 concerts à emporter emblématiques à retrouver sur Youtube :

– Phoenix dans la Cour du Château de Versailles, filmé avec un drone

– Arcade Fire dans le monte charge de l’Olympia

– Beirut dans les rues de Paris

– Les Fleet Foxes dans une aile abandonné du Grand Palais

– Jack White dans la chapelle Saint-Saturnin du Châeau de Fontainebleau

– Benjamin Clementine dans la Bibliothèque Sainte-Genevièe de Paris

– Bon Iver dans la cour d’un immeuble parisien

– Grizzly Bear dans les rues de Paris

– Sufjan Stevens sur un toit

– Aloe Blacc dans le méro