The BONGO HOP - Satingarona Pt.2
The BONGO HOP – Satingarona Pt.2

The Bongo Hop, groupe mené par Etienne Sevet, revient avec un nouveau carnet de voyage sonore, l’album Satingarona Volume 2 qui mélange habilement musique d’Amérique Latine et funk afro. Un bonheur à découvrir dès le 22 février 2019 en disque et tout de suite avec le clip de San Gabriel

The Bongo Hop revient avec sa formule imparable. Pour ce nouveau voyage transatlantique exaltant, Etienne Sevet a invité une pléiade de voix comme la chanteuse colombienne Nidia Góngora sur trois titres, la chanteuse camerounaise Cindy Pooch, le MC antillais parisien Greg Frite, le chanteur haïtien Kephny Eliacin ou la chanteuse bordelaise Laurene Pierre Magnani.

Voici de la pure dope en provenance de Colombie, mais totalement légale
celle-là, et même recommandée par le corps médical. Etienne Sevet,
français de Cali, a réuni des musiciens locaux pour étancher sa soif de
grooves moites, de cuivres latinos et de rythmiques afro-caraïbes.

Voici le clip de San Gabriel à découvrir avec la chanteuse Cindy Pooch :


Des bouts de l’Afrique, des Amériques, le projet The Bongo Hop est né sous la trompette du DJ et digger bordelais Etienne Sevet. En 2003, à Cali, Colombie, où le musicien séjournait, il rencontre la chanteuse Nidia Gongora et le rappeur Maikcel, de Zalama. Depuis, le projet n’a cessé de grandir, et le premier volume de Satingarona a rencontré un vaste succès.

Parions que Satingarona Vol 2 rencontre le même destin avec ses sonorités électro-latino, ses rythmes portants, sambas saccadées, airs softs et dansants, un beau programme, à l’image de San Gabriel, le premier extrait.

Dès l’ouverture de ce nouveau volume, le premier titre incarne ce va et vient: Grenn Pwonmenné rejoue la semba angolaise entendue au Cap Vert… à la sauce haïtienne! C’est Kephny Eliacin qui chante des paroles évoquant la surexploitation de la terre et la déforestation en Haïti. La chanson est une balade entre ces trois lieux, dans un paysage abimé, mais avec un message d’espoir : il n’est pas trop tard.

Après avoir rythmé les nuits chaudes colombiennes en convoquant les rénovateurs de la cumbia, le français Etienne Sevet dévoile son carnet de voyage sonore. Nourri par 8 années passées en Amérique du Sud et poussé par son ami Will «  Quantic » Holland, il compose un bonheur musical à guincher. Porté sur scène par un collectif expert en fête tropicale, le highlife, vallenato, dancehall ou l’afrobeat ondulent à la faveur d’une soirée sous les étoiles, invitant autant à danser qu’à se prélasser. Satingarona Volume 2 annonce un bel été.

Pour suivre The Bongo Hop sur Bandcamp

The Bongo Hop – Satingarona Volume 2