Pour son premier album, Lil Yachty, le « phénomène rap » de 19 ans reprend ce que nous avions adoré sur ses mixtapes Lil Boat et Summer Song : un chant fort particulier et des beats endiablés.

Pourtant avec Teenage Emotions, Lil Yachty se renouvelle et nous offre, juste avant l’été, un album multiforme où le jeune rappeur parle avec autant de simplicité et d’irrévérence de ses soirées, de sa célébrité, de la fille qu’il aime et de sa mère. Autotune ne parvient pas même à enlever le naturel de Lil Yachty qui nous fait tout aussi bien danser sur un saxophone tout droit sorti des années 80 avec Bring it Back que sur sa voix criante dans Harley.

Si Teenage Emotions offre une des facettes les plus douces de Lil Yachty, ce dernier est loin d’avoir oublié la force de Lil Boat ; DN Freestyle ou encore Priorities sont des uppercuts qui viennent rompre avec les rythmes doux et sensibles de All you Had to Say et Better.  

Comme l’indique la couverture, Lil Yachty vient accompagné sur cet album et collabore avec les plus grands noms tels que Migos, YG, Kamaiyah et Diplo.

Un avant-goût : 

Lil Yachty sort avec Teenage Emotions un album inattendu, léger et divers qui se démarque radicalement de ses précédentes mixtapes.