Mediamag a assisté à l’une des représentations de “Ma belle-mère, mon ex et moi“, une comédie hilarante dans laquelle Julien, un homme à qui tout semble réussir, voit sa vie chamboulée lorsque son ex belle-mère débarque chez lui. Elle ne lui veut pas que du bien.

Nicolas Vitiello et Franck Leboeuf dans "Ma belle-mère, mon ex et moi"

Dans cette pièce de Bruno Duart et Erwin Zimi les quatre personnages qui se rencontrent sur scène sont tous très hauts en couleur. Il y a d’abord Julien, interprété cet été par Olivier Benard (vu notamment dans “Sous le Soleil” ou “Les Mystères de l’amour”) qui remplace l’ancien footballeur Franck Leboeuf. Julien travaille dans le show-biz. Riche et célèbre, il enchaine les aventures alors qu’il n’est pas encore divorcé de Zoé. Quant à Zoé, son ex, elle est interprétée par Christine Lemler (“Sous le Soleil”, “Plus belle la vie”…). Couvée par sa manipulatrice de mère, elle revient de façon inattendue dans la vie de Julien… Solange, la mère de Zoé, est incarnée cet été par Sonia Dubois. Solange est ruinée et a bien l’intention d’extorquer de l’argent à son ex gendre. Mensonges, manipulations, bassesses… elle semble prête à tout pour arriver à ses fins. Enfin, dans l’appartement de Julien, il y a aussi Yoann, son assistant très exubérant. C’est Nicolas Vitiello qui prête ses traits à ce secrétaire si particulier, gay et toujours dans l’exagération.

Affiche été "Ma belle-mère, mon ex et moi"

La pièce, très drôle du début à la fin, est servie par des comédiens de talent qui incarnent avec brio les quatre protagonistes. Sur les planches, ils affichent une réelle complicité. Le rythme est très soutenu, dans la salle les éclats de rire de retombent (presque) jamais.

Les dialogues contiennent quelques pépites et punchlines mais aussi beaucoup de double sens très équivoques surtout lorsqu’ils sortent de la bouche de Yoann.

La mise en scène est tout aussi réussie. Les situations cocasses et les quiproquos s’enchainent, comme lors de la scène du massage, à mourir de rire, entre Olivier Benard et Nicolas Vitiello. Mais aussi lorsque Julien est nu sous son tablier pour cuisiner… Olivier Benard a vraiment le physique idéal pour cette scène.

Nicolas Vitiello, Katia Tchenko, Franck Leboeuf et Christine Lemler dans "Ma belle-mère, mon ex et moi"

Mention spéciale à la prestation de Nicolas Vitiello dans  la peau d’un personnage très attachant, gaffeur, drôle et amoureux de son aspirateur, mais pas seulement… Il excelle dans ce rôle qui lui va comme un gant.

Complots, malentendus et rebondissements sont au programme de cette comédie, l’une des meilleures de l’année.

“Ma belle-mère, mon ex et moi” à la Comédie Caumartin du mardi au dimanche jusqu’au 13 septembre.

Photos de Steeve Bouteiller.