Après Feast of Friends qui revisitait les musiques de Doors et rendait hommage à Jim Morrison, Samy Thiébault revient aux sources du jazz avec Rebirth, nouvel album inspiré par ses voyages, et l’écoute des grands compositeurs.

Samy Thiébault a invité le trompettiste israélien Avishai Cohen à la rejoindre dans l’aventure de son sixième album Rebirth qui sort le 30 septembre sur le label Gaya Music. Bien nommé, ce disque est une renaissance pour Samy Thiébault qui livre des compositions solides et de grandes ambitions, liées à son histoire, ses voyages, ses amours musicales. Passant d’une relecture des Tableaux d’une Exposition de Moussorgski, à des titres revisitant des racines africaines comme Abidjan et Raqsat Fès, ou au thème sud-américain Cancion, Samy Thiébault prouve sa curiosité et sa connaissance de toutes les musiques du monde, autant que de la musique classique avec un hommage à Ravel magnifique. Evoquant ses ainés Sonny Rollins, Coltrane, Gato Barbieri, et Stan Getz, Samy Thiébault se place dans une longue lignée de jazzmen qui ont exploré les rythmes du monde entier.

«Rebirth est fait de mélodies qui me décrivent, musicalement et personnellement», explique le saxophoniste Samy Thiébault. Alors que son précédent album, «Feast of Friends», revenait aux origines de sa passion pour la musique en explorant le répertoire du groupe The Doors, «Rebirth» est plus clairement à l’image de son auteur, par la manière dont il puise dans son histoire personnelle les références de son répertoire.

Rebirth sort le 30 septembre chez Gaya Prod.
Samy Thiébault sera concert les 10/11/12 novembre au Duc Des Lombards et le 31 janvier au Café de la Danse. Toutes les dates sur son site internet : http://www.samythiebault.com/

samy thiébault, avishai cohen, rebirth