Du 14 au 17 août, se déroulait la 29ème édition de l’incontournable festival de la Route du Rock près de Saint-Malo. Et pour la première fois, Mediamag a décidé de se mouiller la chemise pour vous en vivant ces trois jours 100% rock’n roll, au plus près des 21500 festivaliers venus applaudir leurs groupes préférés ! Entre pogo enflammé et camping rythmé sous la pluie, on vous raconte tout !

Jeudi 15 août : une première soirée très attendue

Si le festival débutait par une soirée d’ouverture à La Nouvelle Vague avec les artistes Anna St.Louis, Big Thief et Sharon Van Etten, ce n’est que le jeudi après-midi que nous avons atteint les terres bretonnes pour se rendre au mythique Fort de Saint-Père. Et après une installation camping dans l’espace prévu pour l’occasion, dès 17h50, nous étions fin prêts pour franchir l’entrée du festival.

Pour le premier concert, les musiciens du groupe Pond nous ont proposé 45 minutes de rock psychédélique presque envoûtant ! Et positionnés au premier rang, quelle ne fut pas notre surprise de voir l’excentrique Nick Allbrook descendre au milieu du public ! Rien que pour ça, la Route du Rock nous séduisait déjà !

Dès 19h20, ce sont les incontournables Irlandais punk Fontaines D.C qui sont venus prendre possession de la scène ! Et sous le son des guitares électriques, le public ne s’est pas fait attendre pour prendre part à un pogo particulièrement enflammé ! Entre bousculades amicales et port groupé de festivaliers, âmes sensibles, s’abstenir ! Mention spéciale pour la chanson “Too Real”, qui nous a mis très vite dans cette ambiance festivalière très rock’n roll !

Les très attendus Idles ont ensuite enchaîné sur la scène du fort. Référence dans le renouveau punk Outre-Manche, les britanniques ont déjà un public conquis… Pour certains festivaliers, ce n’était pas moins que la 15ème fois qu’ils assistaient à un de leurs concerts ! Là encore, les festivaliers ont fait valsé leur gobelet dans un pogo enragé. De notre côté, on a adoré la chanson “Mother” et ses paroles engagées : “Men are scared women will laugh in their face whereas women are scared it’s their lives men will take”, on vous laisse méditer la dessus 😉

Se sont ensuite succédés Stereolab pour leur unique date en France, Tame Impala et les titres qu’on a préféré “The less i know the better” and “Elephant”, Black Midi, Jon Hopkins et la DJ Lena Willikens ! Bon, on avoue à la fin de la soirée, on était crevé et le sommeil ne s’est pas fait attendre… Mais c’est un 10/10 pour cette première soirée qui a su nous montrer que la Route du Rock était bien the place to be pour ce 15 août !

Vendredi 16 août : De la danse et encore de la danse

Petit détour à Saint-Malo pour la deuxième journée ! L’occasion de découvrir l’exposition de Pierre-René-Worms, “New Wave” mettant en avant les artistes du mouvement post-punk, aujourd’hui devenus des incontournables dans leur domaine (U2,Depeche Mode…).

Pour la deuxième soirée de festival, les Canadiens Foxwarren ont ouvert les festivités, avec un folk délicat et rythmé. Et si quelques gouttes de pluie ont contraint les festivaliers à sortir les k-way, ce n’est pas pour autant qu’ils sont restés insensibles au folk psyché de Tim Presley et son superbe projet White Fence !

De notre côté, on a vraiment adoré les Trucs Altin Gun et leur cocktail de pop chatoyante et dansante ! Gros coup de cœur en particulier pour la chanteuse Merve Dasdemir et sa voix aux tonalités presque orientales ! Si vous ne connaissez pas, on vous conseille d’aller jeter un œil à la chanson “Goca Dunya”. 😉

On a eu ensuite le droit à une musique presque aérienne avec Beirut, les rockeurs Londoniens Crows, la machine à danser Hot Chip et les inclassables Crack Cloud !

Et si la fatigue commençait à se faire sentir à la fin de la soirée, il ne manquait plus que la fabuleuse Paula Temple pour nous faire danser jusqu’à 4 heures du matin ! Entre EBM, techno puissante et musique industrielle, le sol du fort s’est transformé en un véritable danse flore jusqu’au milieu de la nuit !

Samedi 17 août : Last but not least !

Ok, on avoue le réveil ne fut pas évident… mais dernière journée oblige, nous sommes retournés à Saint-Malo pour assister au concert de la Plage Arte Concert qui mettait aujourd’hui à l’honneur la prolifique Laure Briard ! Et on a été séduit par cette petite scène au bord de la mer : écouter de la musique avec les pieds dans l’eau, c’est le paradis !

Direction ensuite le festival pour la dernière soirée de concert ! Après Hand Habits, on a beaucoup aimé la discographie de Deerhunter et Pottery qui n’ont pas manqué de réactiver les énergies pour un nouveau pogo de folie ! Notre coup de cœur revient au titre enflammant “The Craft” ! Sont ensuite arrivés The Growlers, avant nos petits chouchous du soir Metronomy, le groupe devenu la référence incontournable de l’électro-pop britannique ! Et ce n’est pas la pluie qui commençait à tomber qui nous a empêchés de danser à l’annonce des sons “The Bay” et le mythique “The Look” (dont on avoue, on est fan de la rythmique !).

Sous une pluie presque torrentielle, David August, Oktober Lieber et Silent Servant ont ensuite fini la soirée. A ce moment là, on a regretté de ne pas avoir pensé aux bottes en caoutchouc (erreur de débutant sans doute !)… Et  le retour jusqu’à la tente aura été un véritable périple, entre boue et pluie ! Mais que serait une Route du Rock bretonne sans quelques gouttes ?

Après 3 jours 100% rock’n roll, bilan très positif pour nous de cette première Route du Rock ! On a adoré l’ambiance festivalière, la qualité musicale et la proximité entre public et artistes ! Alors, rendez-vous l’année prochaine ! 😉