La station de radio RTL2 organisait un grand concert hier soir pour célébrer ses 20 ans. Sur la scène mythique de l’Olympia se sont succèdé  Zazie, Calogero, Raphaël, John Newman, Selah Sue et Cats on Trees. Retour sur cet événement.

Les auditeurs de RTL2 n’ont donc pas eu le droit à un seul concert mais à 6 mini concerts d’artistes français et étrangers diffusés régulièrement sur l’antenne. Le tout à l’Olympia dont l’inclinaison de la fosse est grandement appréciable et présenté par les animateurs Grégory Ascher et Stéphanie Renouvin qui officient sur RTL2. Les auditeurs qui n’avaient pas la chance d’être de la partie n’étaient pas en reste pour autant : le concert était diffusé en direct à la radio et retransmis sur le web.

Grégory Ascher anime le concert des 20 ans de RTL2

C’est le duo Toulousain Cats on Trees qui a ouvert le bal avec son tube « Sirens call« . Pour leur tout premier Olympia, Nina et Yoann ont également interprété « Love you like a love song« , leur reprise de Selena Gomez, le désormais célèbre « Ouh ouh », qui ne figure pas sur leur album mais qui est chanté à chacune de leur apparition sur scène, ainsi que leur single « Jimmy ».

Nina, la chanteuse des Cats on Trees

Place ensuite à Raphaël qui a commencé par présenter quatre titres issus de son tout dernier album « Somnambule » : « Arsenal« , le très touchant « Sur mon dos« , le plus enjoué « Somnambule » ainsi que « Samedi soir« . Toujours accompagné de sa guitare et jouant parfois de l’harmonica, Raphaël a également chanté deux chansons plus anciennes : « Bar de l’hôtel » et une version ré-arrangée de « Caravane« .

Raphaël au concert des 20 ans de RTL2

Zazie a elle aussi choisi de démarrer par les titres de son futur album « Encore heureux » qui sortira le 30 octobre avant de chanter des « petites madeleines de Proust » comme elle a appelé ses chansons plus anciennes. Elle a donc entamé son set, en toute simplicité, par « Discold« , le premier extrait de son futur opus avant d’enchainer avec « Pétrole » et « Pise ». Dans ces trois titres, Zazie parle davantage, même si elle chante encore tout de même. La chanteuse, minée par une bronchite, a demandé l’aide du public pour chanter ses anciens titres : « Rodéo« , ainsi que les très émouvantes « J’envoie valser » et « Je suis un homme« . Elle semblait plus à l’aise avec ses anciennes chansons, que le public a repris en chœur, pendant lesquelles elle s’est lâchée davantage.

Zazie au concert des 20 ans de RTL2

Pour ce show d’anniversaire, RTL2 avait fait le choix de proposer des mini concerts que les artistes ont donné dans les mêmes conditions que leurs propres shows, c’est-à-dire, accompagnés de leurs musiciens et non pas par une bande son. Seul inconvénient du choix du 100% live, les changements de plateau entre chaque artiste qui, du coup, prennent un peu de temps.

La surprise de la soirée c’était la venue du Britannique John Newman dont la présence avait été annoncée très tardivement, bien après celle des autres artistes. Il a interprété son tube « Love me again« , qui a littéralement secoué l’Olympia. Le showman , malheureusement encore assez peu connu en France, a ensuite chanté son dernier single « Come and get it« . Deux titres dansants idéaux pour remettre le public dans le bain juste après l’entracte.

John Newman à l'Olympia

L’Angleterre a ensuite cédé la place à la Belgique avec Selah Sue. La jeune chanteuse a d’abord interprété « Reason » juste avant « I won’t go for more » et « This world« . L’artiste a terminé par deux de sens plus grands tubes : « Raggamuffin » et « Alone« .

Selah Sue au concert des 20 ans de RTL2

Calogero était chargé de clôturer la soirée en beauté. Contrairement à Zazie et Raphaël qui avaient choisi de présenter leurs nouveaux titres avant de reprendre les anciens, Calogero a alterné entre titres issus de son dernier album, « Les Feux d’artifices », et titres moins récents. Il a ouvert ce dernier mini concert anniversaire par « Fidèle » avant d’entonner la très remuante « La Bourgeoisie des sensations« , grattant toujours aussi frénétiquement sur sa guitare. Puis, il a chanté son dernier single « J’ai le droit aussi » juste avant « Face à la mer » que toute la salle connaissait encore sur le bout des doigts. Pendant « Un jour au mauvais endroit« , l’Olympia s’est transformé en chorale pour reprendre les « Plus jamais ça » de Calogero avant de se déchainer sur une version électrisante d’ « En Apesanteur » qui a permis à la soirée de terminer en apothéose.

Calogero au concert des 20 ans de RTL2

Crédit Photos : Laura Bruneau