Nous étions présents hier soir à la plus grosse soirée éléctro de l’année comme la nommait Virgin Radio.

Vous aviez sûrement dû en entendre parler grâce aux nombreuses affiches publicitaires mais aussi à la communication faite sur les réseaux sociaux et sur l’antenne de la radio. En effet, l’évènement se passait dans la grande salle du Zénith de la Villette à Paris. Près de 6000 personnes étaient présentes durant près de 4 heures de show! Parisiens mais aussi provinciaux, le public s’est empressé de venir assister à cette première édition ElectroShock.

A l’affiche de cette soirée, du beau monde: Domenico Torti (DJ Virgin Radio), Lost Frequencies, Julias Moon, TeenWalls, Jabberwocky, Synapson, Madeon, Jungle, The Avener, Cerrone, Beth Ditto et Etienne de Crecy en tête d’affiche.

Le show a commencé par un set de Domenico Torti qui a mis la salle en ambiance avec son remix de “Saint Claude” interprété par Christine and the queens. Lost Frequencies nous a ensuite joué son titre phare “Are you with me” avec son chanteur en live.

Entre chaque prestation, Lionel (que vous pouvez retrouver à l’animation du Lab) nous présentait les artistes afin que les techniciens puissent installer le matériel pour le prochain titre.

S’enchaînaient ensuite les lives du groupe Julias Moon, Teen Walls, Jabberwocky et Synapson. La prestation du jeune DJ nantais Madeon a confirmé son talent en nous offrant un set très réussi à seulement 20 ans.

Après les lives de Jungle, la venue de Beth Ditto sur le live de Cerrone a enflammée la salle. Plus particulièrement avec sa performance sur “Supernature”:

Après le mix de The Avener, l’Electroshock a fini par le set tant attendu d’Etienne de Crecy. Accompagné de ses platines, le DJ a aussi fait venir des personnages futuristes habillés de néon et dansant devant le public avec des projections de lasers.

En plus des artistes, nous avons pu avoir au début et à la fin des démonstrations d’acrobates sur scène et dans la fosse. Un concert qui en est devenu presque un spectacle réunissant la danse, le cirque et la musique. Si vous avez raté cette superbe soirée, pas de panique: vous pourrez sûrement vous rattraper grâce à une nouvelle édition  “Electroshock 2” qui aura sûrement lieu d’après Roberto Ciurleo!

L’avis du public: