Mercredi 24 janvier, Virgin Radio et Sony organisaient leur 10ème Creative Live Session au Yoyo, avec toujours quatre artistes au programme : Tom Walker, Brigitte, Kyo et Rag’N’Bone Man.

C’est l’Écossais Tom Walker qui a lancé cette 10ème Creative Live Session. Le jeune artiste a présenté 5 titres de son premier album dans une ambiance dotée de nombreux jeux de lumière, mêlant des titres alliant pop, rock, folk et électro.

Tom Walker à la Creative Live Session

C’est ensuite le duo Brigitte qui a pris possession de la scène pour pas moins de 8 chansons. Dans leurs robes blanches assorties, Aurélie et Sylvie ont présenté des titres de leur dernier album, “Nues” :  “Palladium”, “La baby doll de mon idole”, “Sauver ma peau”, Carnivore” en acoustique avec seulement le piano d’Aurélie , “Paris”, esquissant quelques pas de danse.

  Avant de terminer par deux tubes plus anciens que tout le monde connaissait : “A bouche que veux-tu” et “J’ai tellement besoin d’amour”, avec beaucoup de lumière rouge et accompagné de clap du public.

 

Brigitte à la Creative Live Session

Après Brigitte, place à Kyo. Pour leur set de 7 titres, les quatre membres du groupe ont commencé avec “Contact”, dans une version réorchestrée, avant d’enchainer avec “Je saigne encore” que l’assistance connaissait par cœur. Venant de sortir l’album “Dans la peau”, le groupe a interprété le premier single qui en est extrait, “Ton Mec”, titre dansant nommé aux Victoires de la musique. Puis Benoit, le chanteur promet de nous réveiller grâce au “Graal” avant de chanter “Le Chemin”, repris par tous les spectateurs. Le groupe a ensuite présenté “Fremen”, un titre du nouvel album avant de terminer par “Je cours”. Face à une fan demandant “Tout envoyer en l’air”, Benoit fait mine de ne pas comprendre et lui lance : “Tu as envie de t’envoyer en l’air ? … Mais rien ne t’en empêche !”.

Kyo à la 10ème Creative Live Session

C’est le britannique Rag’N’Bone Man qui a conclut la soirée avec 7 titres lui aussi. L’imposant chanteur a interprété ses singles “Human”, avec plus de cuivre et un couplet rap en plus que la version radio et “Skin” dans une version très lente et presque à capella, issus de son album “Human”, déjà triple disque de platine en France. Il a aussi chanté “Grace. Des titres pour lesquels il était notamment accompagné de cuivres et d’une puissante batterie.

Rag'n'bone man à la creative Live session