La grande finale de Top Chef, où s’affronteront Xavier Pincemin et Coline Faulquier, pour le titre de Top Chef 2016, sera diffusée lundi 18 avril. Nous avons rencontré les deux cuisiniers avant la diffusion de cette finale pour faire le point avec eux sur leur aventure. Finale, projets professionnels, bilan de l’aventure Top Chef, ils se confient.

Un banquet pour les bénévoles de la Croix-Rouge à l’hôtel Le royal de Deauville. Voilà ce qui attend nos finalistes de Top Chef pour la finale lundi soir. Coline proposera des saint-jacques en entrée, du veau et une raviole à la châtaigne et au potiron en plat, et un dessert à base de praliné et d’agrumes. Xavier, quant à lui, a choisi de l’araignée de mer et un tortellini au tourteau en entrée, de la canette et de la betterave avec de la pomme verte en plat, avant un dessert avec de l’ananas, de la vanille, de la noix de coco, de la passion et du chocolat. Tout un programme ou plutôt un menu. On en a l’eau à la bouche. Qui gagnera ?  Réponse lundi soir. Le gagnant affrontera Pierre Augé lors du Choc des champions en direct sur M6 lundi 25 avril, vainqueur de cette épreuve en 2014 et 2015. En attendant, place aux confidences des finalistes.

La finale de Top Chef

Leur place de finaliste

Xavier Pincemin : “Je m’y attendais car c’était mon but. Je suis venu à Top Chef en tant que compétiteur. Je pensais arriver en finale malgré ma participation à trois dernières chances. Elles sont arrivées à chaque fois que je me relâchais. Je me suis donc remis en question.”

Coline Faulquier : “C’était mon objectif mais je ne pensais pas en être capable. J’ai pris confiance en moi, j’ai eu une belle évolution. Cette place en finale c’est un peu une consécration.”

Ce qu’ils pensent de leur adversaire

Xavier Pincemin : “Coline est arrivée doucement puis elle s’est affirmée. On se rend compte qu’elle est douce. Souvent, les femmes sont différentes en cuisine, plus dans la délicatesse. Mais ça fait plus peur aussi d’être contre une femme en finale car les femmes sont mystérieuses ! “

Coline Faulquier : “Ce que je redoutais surtout chez Xavier, c’était sa technique et sa compétitivité.”

Coline Faulquier et Xavier Pincemin s'affrontent en finale de Top Chef 7 le 18 avril

La préparation de la finale

Xavier Pincemin : “J’ai préparé mon menu avec mon chef Simone Zanoni et le chef pâtissier du Trianon. J’ai pensé à un banquet. J’ai mis deux semaines pour trouver le menu après j’y ai ajouté des artifices pour que ça plaise visuellement mais c’était compliqué.”

Coline Faulquier : “J’ai mis plus de temps que Xavier. J’avais calé une entrée, commandé mes produits et j’ai décidé de changer mais j’ai du faire avec les produits commandés. Je me suis sentie seule pour affronter ça. Les années précédentes, ça avait lieu au Trianon, donc Xavier avait vu de loin ce que c’était. Pas moi. Je me suis rapprochée de mes anciens chefs. J’en ai bavé pour élaborer mon menu. J’en suis contente car il me correspond bien.”

La finale jugée par un jury non professionnels

Coline Faulquier : “Ça fait peur.”

Xavier Pincemin : “Il ne faut pas aller trop loin, rester basique.”

Jury anonyme de l'épreuve finale de Top Chef à Deauville

Projet en cas de victoire

Coline Faulquier : “Rembourser les investissements de mon mari dans le restaurant que je viens d’ouvrir”. (NDLR : La Pergola à Marseille)

Xavier Pincemin : “Mettre de côté en attendant d’avoir un projet solide. Mais l’argent passera dans la cuisine. Mon but c’est de devenir chef – mais pas forcément d’être propriétaire de mon restaurant – dans le luxe. Me faire un nom, prendre des étoiles.”

Ce que représente la victoire à Top Chef

Coline Faulquier : “Mon objectif c’était la finale. Après c’est que du bonus. Je n’avais surtout pas envie de décevoir mes proches, mes anciens chefs. Bien sûr, je serai déçue si je perds.”

Xavier Pincemin : “C’est l’accomplissement de tout ce travail. Être finaliste c’est bien. Si je gagne, je montrerai que je peux être le premier en quelque-chose alors que l’école n’a pas été facile pour moi. Mais ça ne va pas être facile de gagner face à Coline. En finale, on perd nos moyens.”

Vote lors de la finale de Top Chef

Retour sur l’aventure Top Chef

L’épreuve qui les a le plus surpris

Ensemble : “Le dessert aux légumes, sans lait ni beurre ni crème.”

Xavier Pincemin : “Mais on a su rebondir et on a été meilleurs que Thomas. Et aussi l’épreuve de Michel Guérard sans matière grasse. C’est bizarre.”

Coline Faulquier : “Ce qui m’a surprise c’est d’être à l’aise sur cette épreuve. C’est une réflexion constructive sur la cuisine.”

L’épreuve où ils étaient le plus à l’aise

Xavier Pincemin : (Il réfléchit) : “Le fumage au Puy du Fou. J’ai gagné. Mais sinon il n’y aucune épreuve où l’on est vraiment à l’aise.”

Coline Faulquier : “C’est une remise en question perpétuelle, de tous les jours. Le Puy du Fou c’était cool avant que j’arrive en dernière chance. Le cadre était sympa, il faisait beau, on était à l’air libre. Je me suis éclatée dans ces épreuves.”

Xavier Pincemin en finale de Top Chef conseillé par Michel Sarran

L’ambiance pendant le tournage

Coline Faulquier : “On vivait ensemble, coupé de nos proches, dans un hôtel au pied duquel il y avait un bar sympa. Heureusement que je ne suis pas rentrée chez moi, sinon ça m’aurait déconcentrée.”

Xavier Pincemin : “Il y avait une bonne ambiance. On buvait des coups le soir.”

Les relations avec le jury

Coline Faulquier : “On n’avait pas trop de relations avec eux hors tournage et c’est pas plus mal. C’étaient des relations professionnelles, dans l’échange, du soutien, de l’aide, des conseils. Michel Sarran nous pousse sans nous violenter, il est protecteur. Du coup, je n’avais pas envie de le décevoir.”

Xavier Pincemin : “J’ai aussi apprécié Michel Sarran pour son côté paternel, naturel, doux. Il était là pour nous faire réaliser les choses, nous relever, nous pousser loin. Hélène Darroze a été avec moi du début à la fin. Elle a su me dire les choses clairement. Philippe Etchebest est un peu foufou mais c’est top. Jean-François Piège était moins complaisant que les autres dans son jugement. Lui, il juge la cuisine.”

Coline Faulquier en finale de Top Cheg coachée par Michel Sarran

Leur crainte

Xavier Pincemin : “La France nous regarde, c’est énorme. Donc si on se plante c’est la honte.”

Coline Faulquier : “Moi j’avais peur de partir dès la première épreuve. Après, on voit ta tête dans le générique, mais tu n’es pas dans l’émission.”

Ce que Top Chef leur a apporté

Xavier Pincemin : “Croire en moi. Arrêter d’être derrière mon chef, avoir ma propre identité culinaire. J’ai aussi appris à m’accepter, à me voir à la télé. J’ai pris de la maturité et appris être à l’écoute des chefs car ce sont eux qui te poussent à aller loin. J’ai aussi pris conscience que c’était bien que je me coupe les cheveux !”

Coline Faulquier  : “De la confiance en moi. C’est pas encore gagné, mais je suis sur la bonne route. Ne pas faire confiance aux autres car ils ne sont pas là pour t’aider, on n’est pas dans le monde des Bisounours. Je me suis découverte imaginative, créative. Je suis aussi moins sensible et émotive qu’avant.”

Le jury de Top Chef : Hélène Darroze, Philippe Etchebest, Jean-François Piège et Michel Sarran lors de la finale

L’après Top Chef

Répercussions de l’émission

Coline Faulquier : “C’est éphémère mais efficace. J’ai ouvert mon restaurant, à mon nom, et Top Chef ça accélère.”

Xavier Pincemin : “Il y a des gens qui viennent au Trianon pour me voir. Simone (NDLR : Zanoni, le chef du Trianon à Versailles) est content.”

Les réseaux sociaux, la médiatisation

Xavier Pincemin : “Je regarde beaucoup ce qui se dit sur les réseaux sociaux. On le savait pour la médiatisation et ça peut nous aider à avancer. Je le prends bien, il y a plus de positif que de négatif sur moi, même si je reçois des messages hardcore.”

Coline Faulquier : “Après l’épreuve de la guerre des restos je m’attendais au pire sur les réseaux vu comment je m’étais faite allumer sur le Puy du Fou. Mais finalement, ce sont des encouragements que j’ai reçu. Mais ça ne m’éclate pas qu’on dise du mal de moi. Je ne suis pas prête à tout. J’ai des valeurs, je suis naturelle et spontanée. Je ne me plierai pas aux exigences de la médiatisation.”

Coline Faulquier finaliste de Top Chef 7

Contacts avec les autres candidats

Xavier Pincemin : “Moi je ne les vois pas. J’ai déjà des amis, une famille. Par contre, si je les vois, ça me fait plaisir. Je parle un peu avec Wilfried. Je ne suis pas venu à Top Chef pour me faire des amis mais donc je n’ai pas spécialement créé de relation car je suis compétiteur. Mais, en finale, on est aidés par les autres et à ce moment-là, l’absence de relation peut poser problème. Je craignais que certains ne fassent pas tout pour m’aider à gagner.”

Coline Faulquier : “Je n’étais pas là non plus pour me faire des amis,mais j’aime le partage. J’ai partagé de bons moments avec Pierre Éon et Franck Radiu. On se voit un peu même on a des vies bien remplies. Je suis en contact par téléphone avec Thomas et Kevin.”

Importance des étoiles

Coline Faulquier : “Ce qui nous plait à tous les deux ce sont les étoiles. Nos ambitions se rejoignent. Je ne sais pas si dans le concours les autres en rêvent…”

Xavier Pincemin : “C’est la consécration mais une remise en question tous les jours.”

Xavier Pincemin finaliste de Top Chef 7

L’info en plus

Plat préféré :

Xavier Pincemin : “Coquillettes jambon. Les pâtes, c’est tout pour moi.”

Coline Faulquier : “Je n’en ai pas vraiment mais je préfère les desserts et je suis très gourmande de chocolat.”

Crédit Photos : Pierre Olivier pour M6