C’est à la quatrième édition du Prix Talents W9 que nous nous sommes rendus mardi soir au Théâtre des Variétés sur les Grands Boulevards à Paris. Pour rappel, cet évènement permet de récompenser les artistes grâce à deux prix: le prix du jury présidé cette année par Thomas Dutronc et le prix du public où les internautes ont pu voter pour leur artiste préféré.

La soirée a commencé par un artiste venant tout droit du métro: Vanupié, chanteur reggae. Cette année, l’évènement a choisi d’offrir l’opportunité à un artiste jouant d’habitude sur les quais des stations de se retrouver devant le public du Théâtre des Variétés.

Puis, c’est tout au long de la soirée que nous avons pu entendre les lives d’ Hyphen Hyphen (Just need your love), Jeanne Added (Look at them), Marina Kaye (Homeless), Fréro Delavega (Le chant des Sirènes) Hindi Zahra (The moon is full), Big Flo et Oli (Comme d’hab), Nach (Ame mélodique), Louane (Avenir) Jain (ComeFeu! Chatterton (Boeing)


Avant cette cérémonie, nous nous sommes entretenus avec Jain & Hindi Zahra

jain presse (c) Paul & Martin carré

JAIN

Jain, pour commencer, comment ça va ? Tu arrives à tenir le rythme entre ta promo et ta tournée ?

Ça va super bien ! Oui, c’est génial ce qu’il m’arrive, il y a des jours plus compliqués que d’autres, mais il ne pouvait rien m’arriver de mieux ! J’alterne entre concerts et promo donc je ne me lasse jamais et ça me permet de ne jamais faire la même chose !

Nous sommes au Théâtre des Variétés, as-tu déjà chanté ici ?

Non ! C’est la première fois que je viens dans cette salle, c’est une découverte pour moi !

Ce soir, c’est le Prix Talent W9, si tu étais Présidente du Jury, pour qui voterais-tu ? (Attention, tu ne peux pas voter pour toi !)

C’est super dur comme question, je les aime tous ! Je ne vais pas réussir à en choisir un, mais j’ai des gros coups de coeur pour Feu!Chatterton, Hyphen Hyphen et Jeanne Added !

Pour l’instant tu es seule sur scène lors de tes prestations, as-tu l’intention de t’entourer, au niveau des musiciens, danseurs, décors..?

Alors oui ! On est en train de travailler sur un décor pour m’accompagner, qui serait en cohérence avec ma musique… Mais c’est un véritable défi pour moi d’être seule sur scène. Vous savez, quand on est en groupe, on puise de l’énergie chez nos partenaires, moi je la puise directement dans le public, donc ils font réellement partie du show !

Mais on ne se sent pas trop seule sur scène ?

Ça dépend ! Si ça prend et que le public est dedans, c’est que du bonheur, après quand ça ne prend pas, c’est un peu plus difficile !

Parlons de ton costume, c’est toujours le même, celui d’une robe avec un col qui peut rappeler une petite fille sage, aimerais-tu le faire évoluer ?

Oui ! J’ai fait exprès de choisir un costume assez simple au départ, pour avoir la possibilité d’y apporter des retouches au fur et à mesure. Je pense qu’il y aura des changements d’ici cet été.

Le plus important pour un artiste, c’est d’être sur scène devant un public, alors justement, quel est ton pire et ton meilleur souvenir lors de tes concerts ?

Ces deux-là, je ne les oublierai jamais ! Le pire remonte il y a très longtemps, à mes débuts. Il y a un endroit à Paris qui s’appelle le Réservoir, et ils organisent des brunchs concerts. J’en avais fait un, c’était horrible ! Déjà, on me demandait de chanter à 11h du matin… Et ensuite, les gens venaient pour manger, pas pour m’écouter… Mon plus beau souvenir est plus récent, c’était aux Solidays, et c’était mon premier festival. Je jouais sous un chapiteau, et les gens ne venaient pas pour moi mais pour les têtes d’affiche. Mais dès que j’ai commencé, le public s’est mis à bouger et à sauter, c’était la première fois pour moi !

Que peut-on te souhaiter pour 2016 ?

De merveilleux concerts !

Hindi Zahra

Si ce soir tu étais présidente du jury du Prix Talents W9… Qui choisirais-tu ?

Jeanne Added ! Je l’ai vu sur scène, je trouve que son album & son histoire sont particulièrement riches.

Tu as sorti Homeland en 2015… Ce ne sont pas quelques mois, mais plusieurs années qui se sont écoulées entre le premier et le second album…. Tu préfères plutôt le processus de création ou la période de concert ? 

Les deux sont bien : il faut profiter ! Entre savoir-faire et apprentissage , les deux ont des qualités différentes. J’aime bien prendre mon temps lors du processus de création et lors de tournée.

A l’écoute, beaucoup de genres musicaux sont présents… 

L’éducation et les voyages sont les deux choses qui me permettent d’avoir cette inspiration. J’ai grandi en écoutant des musiques de plusieurs générations, sans me concentrer sur un style en particulier. C’est ça que j’aime dans la musique : voyager d’un univers à un autre. Je n’ai pas peur du contraste que cela peut provoquer.

Après la musique, le cinéma…

Cette expérience m’a beaucoup plu ! Continuer  : oui, j’aimerais ! Tout dépend de la demande. C’est un univers incroyable pour moi.

Ton premier tournage?

J’avais peur ! La première scène que je devais tourner était avec Tahar Rahim, quelqu’un qui a beaucoup d’expériences ! Ca a été une équipe très chaleureuse, très accueillante qui m’a décomplexé. L’univers de la musique permettait de connaître celui des émotions… ce qui m’a beaucoup aidé !

Qu’est ce que l’on peut te souhaiter ?

De réussir mes projets !


A l’issue de la cérémonie, le jury présidé par Thomas Dutronc a désigné Jain comme grande gagnante !  Louane quant à elle, a reçu le prix spécial du public.

Vianney gagnant du prix talent de l’édition 2015 a offert 3 titres au public du Théâtre : “Véronica”, “On est bien comme ça” et son fameux titre… “Pas là”

Cette cérémonie, présentée par la pétillante Louise Ekland, est diffusée ce soir, samedi 6 février à 23h20 SUR W9.

Par Magali Butault et Benoit Chomaud