Sur le thème de l’école, Sarah Forestier et Vincent Elbaz se donne la réplique dans le film Primaire, qui sort ce mercredi 4 janvier en salles.

Le film réalisé par Hélène Angel a pour ambition de montrer la réalité de l’école et le rôle que joue les instituteurs dans la construction et la personnalité en devenir d’un enfant. Au delà des programmes scolaires et de la pédagogie, le film laisse entrevoir la dimension sociale du métier et l’impact que cela peut avoir sur le parcours d’un élève.
Sarah Forestier joue le rôle de Florence une institutrice passionnée et maman d’un petit garçon scolarisé dans sa propre classe. Elle se retrouve confrontée à l’arrivée d’un nouvel élève, Sasha, dont la mère l’a soudainement abandonné. En grande difficulté scolaire et sur la défensive constamment, l’enfant devient le combat de l’institutrice qui se retrouve elle-même confrontée à des obstacles et l’indifférence de la part de certains collègues. Passionnée par son métier elle se met à dos son enfant qui lui reproche de délaisser son rôle de mère, un sentiment de jalousie se mêlera d’ailleurs entre les deux enfants.

444183-jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Capture Allociné

La réalisatrice explique avoir assister à plusieurs classes et s’être entretenue avec des professeurs d’école pour transposer la réalité de la manière la plus juste.

Réaliste, ce film vous rappellera surement un instituteur qui aura marqué votre enfance par ses combats ou ses efforts pour ne pas laisser un élève sur le côté, on vous laisse voir la bande-annonce.