Convié à l’heure de la sieste, le public a pour seule directive d’être silencieux et ne pas applaudir entre chaque morceaux pour ne pas réveiller son voisin. Le concept existe depuis 2010 à Paris, mais s’exporte dans d’autres villes de France et à l’internationale.

Autour de Bastien Lallemant, musiciens, chanteurs, comédiens se réunissent pour proposer au public un moment de détente lors d’un voyage musical et littéraire. Organisé le plus souvent le dimanche, plus d’une cinquantaine d’artistes ont déjà répondu présents pour faire vivre au public, une expérience musicale inédite en live tels que Vanessa Paradis, Lou Doillon, Vincent Delerm, Cyril Dion ou encore Camélia Jordana.

C’est un dimanche de février que nous nous sommes rendus à La Maison de la Poésie pour découvrir les siestes acoustiques et littéraires. Nous avons pris place dans les fauteuils des derniers rangs de la salle, nous donnant une vue d’ensemble, tandis que devant la scène, une partie du public était allongée par terre sur des oreillers. Le but étant de s’endormir au rythme de la musique et des lectures, nous avons d’abord voyagé à travers les univers de chacun des invités,  Nosfell, Seb Martel, Fabrizio Cammarata, Maëva Leberre dans une lumière tamisée, qui éclairait la scène et laissait le public dans la pénombre. Le concept surprend, dans cette salle intimiste, on écoute, on regarde, puis on entend et aperçoit nos voisins s’endormir. L’expérience se tente, nous nous laissons emporter. Chaque répertoire musical s’entrecoupe et s’associe à des moments littéraires, où la lecture de Jérome Leroy nous fait voyager dans les rues de Lisbonne, au Portugal. Puis la musique reprend, et le son de la guitare, des arpèges, du violoncelle et des voix toutes plus différentes les unes des autres prolongent ce moment littéraire. Toujours les yeux fermés, des images se créent et nous tombons nous aussi dans un état de somnolence jusqu’à ce que le son du triangle nous ramène à la réalité. Une heure s’était passée, et nous n’avions qu’une envie, que ce moment dure plus longtemps.

Les siestes acoustiques et littéraires sont produites tous les mois et pas seulement qu’à Paris, nous pouvons d’ailleurs retrouver la première de ce mois de mars, ce dimanche à Londres, en la présence de JP Nataf, Mathieu Booggaerts (qui sera aussi présent cet été au Festival Beauregard dans le cadre de la nouveauté The Week before) ou encore Camélia Jordana. La tournée de mars se poursuivra entre autres à Lyon le 10 mars lors du Festival de Bron, à Vannes le 11 mars ou Valogne et Nevers les 18 et 19 mars.

Les dates de la tournée sont à retrouver sur le site de Bastien Lallemant ou la page Facebook

N’hésitez pas à vous tenir informé sur les sites de La Maison de la Poésie ou de La Loge pour les dates parisiennes où le tarif va de 5€ à 10€.