Ce samedi 29 février à Paris aura lieu la première soirée Night Embassy. A l’image des soirées électro berlinoises, le projet mettra en valeur différentes personnalités du monde de la nuit à travers quatre soirées durant l’année 2020.

Le label Night Embassy met en avant quatre artistes afin de laisser leur talent s’exprimer à travers quatre soirées. La première a lieu samedi 29 février et c’est Marion la fondatrice du collectif “Provocative Wave for Music” qui tiendra les rênes de la soirée ! A travers cette soirée, elle souhaite “mettre en avant des talents féminins, déterminées à faire du monde de la nuit un milieu plus divers et inclusif“. Mais nulle envie d’en faire un événement 100% féminin l’objectif est de se mélanger et de s’éduquer comme le précise le communiqué.

Au programme, projection d’un documentaire, table ronde et Dj sets électro :
18h-19h30 : projection en avant-première d’extraits du documentaire sur la place des femmes dans la musique électronique (PWFM X Le Bruit du Fond,webzine et projet associatif sur les arts urbains).
19h30 – 21h : Table ronde avec l’équipe du documentaire & Women’s Speech.
21h à 7h du matin : nuit électro avec en guest Myst, Tryphème en live, Soul Edifice, Lisa, Lacchesi, Léa Occhi, VJ Cassie Raptor… et d’autres surprises !

Si le lieu est tenu secret nul doute qu’il sera aussi underground que la soirée de lancement qui avait eu lieu à La Station en novembre.
Invitation sur le site de Night Embassy https://www.night-embassy.paris
Les trois autres soirées auront lieu au printemps, à l’été et à l’automne 2020.