Fishbach t’es fichée. Oui, fichée, dans le répertoire des belles découvertes musicales 2015.

En prononçant son nom, on imagine un poisson, puis le célèbre compositeur Bach. Oui, pourquoi pas?

fishbach

Mediamag t’offre ce super montage.

En tout cas on y voit un grand amour pour les poissons de la part de la chanteuse, notamment en voyant son visuel pour le titre Mortel, extrait de son prochain EP qui sortira le 6 Novembre chez le label Entreprise. Sachez que derrière ce nom dont l’origine viendrait tout simplement de son nom de famille se cache une jeune femme pétillante et fraîche de la nouvelle scène musicale!

A l’écoute, une voix puisée dans ses cordes vocales les plus profondes, nous rappelant même des airs de Catherine Ringer. Pour d’autres, ce serait plutôt une réplique 2015 de Lio. Cela marche aussi. Mais elle est avant tout “elle même”, avec une sonorité vocale bien spécifique, et un univers mêlant inquiétude et profondeur.

Une de plus qui pourrait, nous l’espérons, faire partie des quotas francophones imposés aux radios.

Découvrez tout de suite son titre dénommé Mortel. Nous nous permettons de lui emprunter cette parole: “Je n’ai rien vu d’aussi mortel” pour qualifier cet extrait de son prochain EP.

Cette artiste a aussi stockée en douce une reprise de Night Bird de Bernard Lavilliers renommée Petit Monstre disponible sur son soundcloud: ICI.

Ce titre vous fera patienter avant la sortie de son EP début Novembre. Autant vous dire qu’on trépigne d’impatience.