Dans la mémoire collective, Michael Jackson est certainement LA personnalité artistique la plus influente du siècle dernier. Presque dix ans après sa disparition, une exposition rend hommage à la source d’inspiration qu’il était pour de nombreux artistes contemporains. Michael Jackson : On The Wall est actuellement présentée au Grand Palais jusqu’au 14 février 2019.

 

Une légende royalement orchestrée

Dès la première salle, le ton est donné : le visiteur possède le privilège ultime d’entrer chez “le Roi”. La musique de fond, Marche pour la cérémonie des Turcs de Jean-Baptiste Lully y est pour beaucoup. On y (re)découvre la légende de Michael Jackson, rare personnalité reconnaissable par sa seule silhouette, le moindre pas de danse ou même élément vestimentaire. D’enfant star à chanteur adulé par des millions de fans, la rencontre de Michael Jackson avec des artistes de renom tels Andy Warhol ou Keith Haring le font rentrer dans l’histoire de l’art contemporain et perpétuent ainsi sa réputation de personnalité mythique et immortelle.

Michael Jackson : Abécédaire. Réalisé par Donald Urquhart (2017). Crédit photo : EIisa H.

P.Y.T réalisé par Appau Junior Boakye-Yiadom (2009). Crédit photo : Elisa H.

 

Un citoyen du monde… hors du temps

Outre son immortalité grâce aux documents d’archives et aux oeuvres d’art qui lui sont associées, on remarque également que Michael Jackson a joué un rôle dans la construction d’une identité afro-américaine depuis son plus jeune âge.

Which Mike do you want to be like ? réalisé par David Hammons (2001). Crédit photo : Elisa H.

Cette installation comprenant trois micros représente trois célébrités issues de la culture afro-américaine : Michael Jackson, Michael Jordan et Mike Tyson. Le jeu de sonorité sur “mike” désigne aussi bien le microphone et le diminitif du prénom des trois hommes. A travers cette oeuvre, on s’interroge sur les clichés culturels.

Bien qu’ayant eu une grande renommée depuis les années 1970, Michael Jackson ne cesse d’inspirer les jeunes générations comme on peut le voir dans la seconde partie de l’exposition avec les autres de David LaChapelle et Candice Breitz. Ce dernier s’inspire notamment des clips du Roi de la Pop et autres symboles bibliques pour habiller ses oeuvres comme on peut le voir ici :

Résultat de recherche d'images pour "david lachapelle michael jackson portrait"

David LaChapelle, American Jesus (2009). Crédit photo : Elisa H.

L’artiste sud-africaine Candice Breitz propose quand à elle un portrait “vivant” de Michael Jackson, interactif et incarné par des fans de différentes nationalités.

Tout au long de l’exposition, le visiteur remonte le temps et redécouvre parmi les variétés de représentations de Michael Jackson les contradictions de l’artiste. Certains portraits de la star sont mis en abyme pour renforcer son identité artistique à la fois romantique, dramatique et intemporelle.

Car ce qui fait tout le charme de cette exposition, c’est bien l’impression immuable que Michael Jackson nous laisse. Comme si le spectacle était loin d’être terminé…

 

Informations pratiques

Michael Jackson : On The Wall, du 23 novembre 2018 au 14 février 2019.

Grand Palais, galerie sud-est (M° Champs-Elysées Clemenceau).

Les lundis, jeudis et dimanches de 10h à 20h ; mercredis, vendredis et samedis de 10h à 22h.

Pour plus d’informations : https://www.grandpalais.fr/fr/evenement/michael-jackson