Maya, une voix, c’est un spectacle musical qui rend hommage à la vie de la célèbre écrivaine, poétesse et activiste pour l’égalité des droits civiques aux Etats-Unis. En retraçant quelques épisodes de la vie de Maya Angelou et notamment de son enfance la pièce est entrecoupée par des chants de jazz et de blues : nous sommes alors totalement plongés dans l’Amérique des années 30. Une pièce à voir tous les vendredis et samedis soir au Théâtre de l’Essaïon à Paris.

Décédée en 2014, Maya Angelou a laissé son empreinte dans le monde entier, elle est devenue une figure emblématique en luttant pour les droits des noirs aux Etats-Unis aux côtés de Martin Luther King ou Malcolm X. Mais l’écrivaine n’a pas eu une vie facile, restée muette pendant plusieurs années suite à un traumatisme, elle n’était pas prédestinée à devenir la voix qui porterait celles de la communauté noire. C’est d’ailleurs précisément cette partie de sa vie et de son enfance que le théâtre l’Essaïon à Paris à voulu transposer sur les planches. Durant 1h nous sommes donc transportés dans les Etats-Unis des années 30 aux côtés d’Ursuline Kairson qui joue le rôle de Marguerite Johnson aka Maya Angelou et des actrices qui l’accompagne (Julie Delaurentiou, Sharon Mann, Vanessa Dolmen, Tiffany Hofstetter ou Elizabeth Wautletet, Audrey Mikondo) en jouant les personnalités clefs de la vie de Maya Angelou. 

Ce spectacle musical est inspiré du roman autobiographique de Maya Angelou Je sais pourquoi chante l’oiseau en cage. Dans ce livre écrit en 1969 l’écrivaine y raconte son enfance passée avec son frère et sa grand-mère à la campagne en Arkansas à l’époque de la ségrégation, puis son retour en ville à Saint-Louis où elle retrouvera sa mère, avant de repartir vivre chez sa grand-mère et en s’interdisant de parler après une suite d’événements tragiques survenus à Saint-Louis.

Copyright Fallon Bouvier

Les épisodes de son enfance racontés dans le livre ont brillamment été mis en scène par Eric Bouvron et respectés en tous détails. Le jeu des actrices est également à saluer, elles interprètent différents personnages de la vie de Maya Angelou et qu’ils soient masculins ou féminins nous nous imprégnons immédiatement de l’histoire qu’elles ont à nous raconter. Ursuline Kairson qui joue le rôle celui de Maya enfant et adulte donne vie à son personnage de manière pétillante et émouvante. L’actrice porte magnifiquement en elle la vie de Maya Angelou et réussit à la faire revivre sous nos yeux ébahis même lorsque celle-ci ne communique plus. 

Les chants à capella des actrices (Ursuline Kairson, Julie Delaurentiou Sharon Mann, Vanessa Dolmen, Tiffany Hofstetter ou Elizabeth Wautletet Audrey Mikondo) ensemble ou en solo rythment la pièce et nous font voyager dans le temps par des reprises de blues et de jazz. 

Un spectacle à voir entre amis ou en famille et qui permet de continuer à faire connaître encore un peu plus en France l’actrice, la poétesse, et l’écrivaine disparue en 2014 à l’âge de 86 ans.

Infos pratiques :

Maya, une voix au Théâtre de l’Essaïon

24 Mai au 15 juin : Les vendredis et samedis à 19h45 

Du 28 juin au 27 Juillet : Les vendredis et samedis à 21h30

Pour réserver : Sur le site du théâtre de l’Essaïon, sur billetreduc 

Le premier livre autobiographique de Maya Angelou :  je sais pourquoi chante l’oiseau en cage