Noël approche à grands pas… Nous vous proposons une sélection culturelle de cadeaux à glisser sous le sapin…

– “Happy Hour à Mossoul” de Jérémy Ferrari : le livre qui fait du bien aux zygomatiques et à la culture générale 

Dans le prolongement du thème de son spectacle “Vends deux pièces à Beyrouth“, Jérémy Ferrari vient de publier “Happy Hour à Mossoul”, un livre dans lequel il résume l’histoire  – à travers les guerres – à sa façon, partant toujours de faits réels qu’il agrémente d’anecdotes piquantes. L’auteur apostrophe directement son lecteur, écrit dans un style oral comme s’il jouait son texte sur scène. L’homme qui ose tout compare Napoléon à 3 à Aurélie Cabrel et Anthony Delon. Il arrive aussi à parler de Moundir.

Happy Happy Hour à Mossoul de Jérémy Ferrari Hour à Mossoul de Jérémy Ferrari

Pour ne pas lasser son lecteur, Jérémy Ferrari a imaginé des textes sous forme de lettres, de pièces de théâtre, de fausses interviews, de détournement de paroles de chanson , le tout ponctué de caricatures, mots mêlés et montages photos tordants. Le résultat est réussi : on apprend plein de choses sur l’histoire – ou on se les remémore . “Happy Hour à Mossoul” est utile et drôle à la fois. L’humoriste parvient à aborder ce sujet lourd qu’est la guerre avec distance, légèreté, sarcasmes et cynisme-

-“Bad Girl” de Lola Marois : un roman pour s’encanailler

La comédienne Lola Marois (“Plus Belle la Vie”) vient de publier son premier roman, “Bad Girl”, dans lequel elle met en scène Enja, une héroïne très fortement inspirée par elle-même. Cette jeune parisienne un peu paumée évolue dans le milieu de la nuit entre drogue et prostitution. Pas trop long, “Bad Girl” se lit vite et bien. Il pourra notamment faire plaisir aux femmes qui apprécient la new romance et/ou la littérature érotique car il contient certains passages très crus. C’est un roman moderne, bien ancré dans son époque.

Roman "Bad Girl" de Lola Marois chez Hugo & Cie

-“Mylène Farmer Inspirations” de Benoît Cachin : un carnet pour pénétrer l’univers artistique de la chanteuse

Le journaliste Benoît Cachin a conçu “Mylène Farmer Inspirations” tel un carnet qui aurait pu appartenir à Mylène Farmer. Carnet où elle aurait pris des notes sur ses œuvres artistiques favorites afin de s’en inspirer. Benoît Cachin fournit ici un travail de fourmi se penchant sue l’œuvre de Mylène Farmer pour en disséquer les influences et références, allant également chercher les citations de Mylène Farmer sur ses inspirations au fil des interviews données tout au long de sa longue carrière.

L’auteur convoque tour à tour la littérature, le cinéma, les arts plastiques. De Poe à Baudelaire en passant par Dickinson, il réalise un inventaire à la Prévert de ces auteurs qui ont marqué Farmer. A titre d’exemple, pour la peinture, Egon Schiele est largement présent dans “Je te rends ton amour” quand l’œuvre du photographe Robert Doisneau “Le Regard Oblique” inspire cette phrase tirée de “Pourvu qu’elles soient douces” :  “ton regard oblique quand rien n’est lubrique…” Le cinéma, grande passion de Mylène Farmer est longuement évoqué. Frances Farmer qui donna son pseudo à la chanteuse, Luc Besson réalisateur du clip “Que mon cœur lâche”, Pascal Laugier, Bruno Aveillan, Wes Craven et ses “griffes de la nuit” que l’on retrouve dans les paroles de la méconnue “Effets secondaires”. Côté musique, Jean-Louis Murat, Seal et Sting ont compté pour Mylène Farmer qui a chanté en duo avec eux, tout comme Gary Jules ou encore Moby.

Livre "Mylène Farmer Inspirations" de Benoît Cachin

L’auteur termine par les thèmes récurrents dans l’œuvre de Myène Farmer : l’amour et la mort, la sexualité, la folie mais aussi la spiritualité, les anges, l’ésotérisme etc. Un livre à découvrir pour en savoir davantage sur les liens entre l’œuvre farmerienne et les artistes cités ci-dessus.

Un bel ouvrage intéressant, de belle manufacture avec sa couverture en tissus et agrémenté de quelques photos sur papier glacé, pour les fans mais pas seulement, qui donne envie de découvrir d’autres artistes qui ont fortement, ou dans une moindre mesure, influencé Mylène Farmer.

– “Nous Les Femmes” : le one-man show de Jean-Marie Bigard

Le DVD de son spectacle dans lequel Bigard déguisé en femme, fait son autocritique est sorti. Il relate tous les sujets qui peuvent agacer les femmes. Sans abandonner sa manière crue d’aborder les choses, il se met dans la peau des femmes pour dire “tout haut ce qu’elle pense tout bas”. Entre ironie et situation cocasse, l’humoriste fera sûrement passer un bon moment à quelques-uns de vos invités de Noël. Le spectacle dure 1h45 et le DVD est disponible à la Fnac 19.99€

 

 

-“Paroles de Johnny”, de Stéphane Deschamps et Frank Margerin : le recueil qui compile les meilleurs citations de Johnny Hallyday

Le journaliste Stéphane Deschamps s’est amusé à rassembler les meilleurs extraits d’interviews de Johnny Hallyday, classant les propos du chanteur par thèmes (jeunesse, idoles, la scène, les femmes et l’amour, la mort, le cinéma etc.). C’est le dessinateur de BD Frank Margerin qui s’est chargé d’illustré ce petit ouvrage. Un ouvrage qui fait dorénavant office d’hommage, le chanteur étant décédé il y a quelques jours.

L’auteur a réalisé un travail de fourmi, citant anciennes et récentes interviews dans les médias, mais aussi des extraits de livres, des tweets, allant chercher des anecdotes sympathiques. Il ponctue ces propos rapportés de paroles extraites des chansons de l’artiste.

Livre "Paroles de Johnny" de Stéphane Deschamps et Franck Margerin

“Paroles de Johnny” se lit rapidement et simplement. Les fans de Johnny se remémoreront ainsi les passages télé ou radio plus ou moins anciens de leur idole qui nous a quitté dans la nuit du 5 au 6 décembre dernier. Les moins assidus du taulier apprendront que Johnny aimaint le rap (IAM, Doc Gynéco, MC Solaar) ; que pour amuser sa fille Laura Smet il est descendu de sa voiture au zoo de Thoiry et qu’il s’est fait courser par un ours ;  qu’il était proche de Jimi Hendrix ; qu’il avait ouvert le Johnny Village en 1964, sorte de ranch au Plessis-Robinson qu’il a du fermer au moment de son départ pour le service militaire ; ou encore qu’il a fait une tentative de suicide en 1966.

-“Soul of a Woman” : l’album de Sharon Jones

Si la diva de la soul nous a quitté il y a tout juste un an, son oeuvre restera à jamais présente dans nos vies. Toujours accompagnée de son groupe fidèle Les Dap-Kings, Sharon Jones nous a laissé un petit cadeau. Il s’agit d’un album historique et puissant,  enregistré pendant son combat contre le cancer. Que ce soit sur des balades ou des morceaux plus énergiques, Sharon Jones nous offre ici un au revoir des plus authentiques. Les paroles de cet album font échos à sa course contre le temps, comme le titre “Come and be a winner” ou “Call on God” qui nous laissent imaginer les sentiments et émotions qui l’ont submergés. A la fois mélancolique, poignant et tragique, cet album a permis à la diva de faire ses adieux à son public en toute élégance. Certains critiques spécialisés estiment que c’est un des meilleurs albums que la reine de la soul n’est jamais réalisé. A chaque moment où elle se sentait en forme, la chanteuse convoquait les Dap-Kings pour enregistrer en studio. Une force qui a toujours caractérisé la chanteuse de soul music mais qui se ressent encore plus dans ce dernier album “Soul of a Woman“. Disponible à la Fnac à 14.99 €

– “Michael Jackson, métamorphoses musicales”, d’Olivier Cachin (GM éditions)

Olivier Cachin, journaliste spécialiste du Hip Hop à Radio Mouv, nous offre en cette fin d’année de très beaux livres. Le premier retrace la vie musicale du king de la pop. Dans ce livre “Michael Jackson Métamorphoses musicales”, son nom l’indique, Olivier Cachin a choisi de se consacrer uniquement à l’œuvre musicale du chanteur décédé. De son enfance avec les Jackson Five à ses plus grands tubes, nous en apprenons plus sur les secrets de fabrication de ses titres, et les anecdotes qui les accompagnent. On découvre également des titres moins connus, et on apprend à redécouvrir les titres qui l’ont propulsé au statut de roi de la pop. Quarante ans de hits sont abordés dans ce livre, ces années témoignent du bouleversement qu’a engendré Michael Jackson dans le monde de la musique. C’est un bel hommage rendu au king de la pop et un cadeau parfait pour les fans du chanteur ou pour un public désirant en savoir plus sur ses chansons. Le cadeau ne s’arrête pas là puisqu’en bonus de ce livre, le DVD Moonwalker est offert, il s’agit de l’unique long-métrage validé par Michael Jackson. On y retrouve notamment la superbe chorégraphie de “Smooth Crimina”l entre autres surprises. Disponible à la Fnac à 19.99€

–  “Naissance d’une nation hip-hop” – 50 ans de rap Made in USA, d’Olivier Cachin, (GM éditions).

La culture hip-hop est née aux États-Unis, elle regroupe cinq disciplines, du rap à la danse en passant par le graffiti, le DJing ou le Beatboxing. Dans ce livre, Olivier Cachin nous apporte une fois de plus son éclairage en tant que spécialiste de la musique hip-hop. Dans un flash black chronologique, il nous ramène à l’essence même de cette culture. De sa naissance dans le Bronx chez la jeunesse afro-américaine des années 70, aux rivalités East coast/ West Coast, en passant par le sacre d’Eminem et l’ère du bling-bling, le hip-hop n’a cessé d’évoluer depuis 50 ans. En se basant essentiellement sur les États-Unis, Olivier Cachin remonte les décennies en nous faisant découvrir ou redécouvrir les époques qui ont façonné le hip-hop. Par des analyses, des interviews, mais aussi de magnifiques photos inédites, le journaliste offre un beau livre à mettre au pied du sapin pour les fans et néophytes. En bonus, un DVD est glissé à la fin du livre : le film NWA : Straight Outta Compton. Il s’agit du film biographique du groupe NWA, sorti en 2015. Vous pouvez en savoir plus ici et le commander ici

– La Box Fait Son Cinéma

Ce cadeau ravira les cinéphiles mais pas seulement…En recevant La Box Fait Son Cinéma, vous plongerez chaque mois dans l’univers du film qui lui est dédié. Elle comporte un DVD ou Blu-Ray (à vous de choisir le format), 3 à 4 produits correspondant à l’univers du film (des goodies pouvant aller de la casquette de Ryan Gosling dans le film Drive aux bretelles d’Edward aux mains d’argent, etc..), un livre de 24 pages donnant des détails sur le film, des adresses de tournage, des liens vers la bande son, des quizz et des anecdotes. La Box Fait Son Cinéma est la première box dédiée au cinéma est France. Elle a été créée par ses fondatrices dans un but précis : apporter la magie du 7ème art dans notre quotidien. Sur un mode d’abonnement similaire à la pléthore de box qui existe en France, vous pourrez vous abonner à cette box culturelle pour 1 mois, 3 mois ,ou 6 mois . Toutes les informations sont sur ce site. Enjoy !

Le Vinyle Club

Si vous avez dans votre famille un amateur de musique et d’authenticité cette box est faite pour vous. Le Vinyle Club surfe en effet sur la mode du vintage et du concept des box mensuelles en proposant de recevoir chez vous deux vinyles tous les mois. Et pour ceux qui n’ont pas de platine, elle vous est offerte si vous choisissez un abonnement d’un an. Pour (re)découvrir le plaisir d’écouter un bon album chez soi n’hésitez pas. Le catalogue est éclectique, il y en aura pour tous les goûts. Découvrez le site pour plus d’informations sur le Vinyle Club.

Pour terminer cette sélection culturelle, n’oubliez pas que le mois de décembre est aussi le mois où la programmation de nombreux festivals est annoncée. Un joli pass 3 jours glissé sous le sapin ravira sûrement vos invités quelque soit l’âge. Faisons un petit tour rapide de ce que l’on sait déjà :  En Normandie, le festival Beauregard fête cette année ses 10 ans cette année et quelques noms ont déjà été annoncés. Il se tiendra du 6 au 9 juillet et recevra pour le moment Orelsan, The Offspring, Macklemore et Depêche Mode.

En Bretagne, à Carhaix, du 19 au 22 juillet, le festival Les Vieilles Charrues misent une fois de plus sur une programmation éclectiques. De nombreux noms sont déjà connus : de Orelsan à Massive Attack ou de Gorillaz à Véronique Sanson en passant par le rappeur Rouennais Rilès au rappeur Belge Roméo Elvis, mais aussi Ofenbach, Dépêche Mode et Liam Gallagher.A Arras, Le Main Square Festival a aussi annoncé sa programmation, si l’on retrouve des artistes déjà présents aux festivals cités précédemment comme Orelsan, IAM, Liam Gallagher, Dépêche Mode, il se démarque tout de même par des noms tels que Jamiroquaï, Feder, Nekfeu, ou encore BB Brunes, il aura lieu du 6 au 8 juillet. Enfin, pourquoi attendre l’été pour partir en festival?

A Paris, le festival Chorus fêtera ses 30 ans du 2 au 8 avril. Si la programmation promet de nous “couper le souffle”, elle sera pour le moins historique. En effet, par un communiqué la tête d’affiche a déjà été annoncé et il s’agit du groupe NTM. Le groupe mythique des années 90, se reforme en 2018 et les concerts prévues à l’Accor Hôtel Arena en mars sont déjà complets. C’est donc la bonne occasion de retrouver le groupe dans une salle plus intimiste puisque par rapport à l’Accor Hôtel Arena (17 000 places), La Seine Musicale compte 6000 places. NTM clôturera le festival Chorus le dimanche 8 avril et les billets sont déjà en vente ici.

 

Sélection de Fallon Bouvier et Laura Bruneau