Hier, mercredi 6 avril, est sorti en salles “Demolition”.  Un film dramatique original et intéressant avec Jake Gyllenhaal et Naomi Watts.

Demolition” raconte l’histoire de Davis Mitchell (Jake Gyllenhaal), un banquier d’affaires qui mène brillamment sa carrière au sein de la société de son beau-père. Mais, sa vie va basculer après la mort tragique de sa femme lors d’un accident de voiture. Davis va peu à peu sombrer. En quête de sens, son chemin va croiser celui de Karen (Naomi Watts). Une rencontre qui va finalement se révéler salvatrice.

Le film débute par une scène très brutale qui donne tout de suite le ton : c’est un drame. Mais derrière ces ressorts dramatiques, le scénario signé Bryan Sipe et la réalisation de Jean-Marc Vallée comportent tout de même un certain nombre de répliques comiques qui tirent le rire au spectateur.

Jake Gyllenhaal interprète Davis Mitchell dans "Demolition"

Ici, Jake Gyllenhaal, qui a notamment joué dans “Le Secret de Brokeback Mountain” avec Heath Ledger, interprète Davis Mitchell, un homme touchant et perturbé par la mort de sa femme. Il va se mettre à faire un certains nombre de choses qui paraissent irrationnelles au commun des mortels mais qui sont logiques pour lui dans sa quête de sens. Une quête qui passe notamment par la démolition. Il devient obsédé par le détail et la démolition, ce qui va donner des scènes de destruction massive très drôles.

Jake Gyllenhaal et Judah Lewis dans le film "Demolition"

Son obsession du détail va l’amener à rencontrer le personnage interprété par Naomi Watts. Tous les deux perdus, entre additions et dépression, ils vont ensemble s’en sortir grâce à la relation amicale qu’ils développent.

Jake Gyllenhaal livre dans “Demolition” une très belle interprétation, sans fausse note.

Naomi Watts et Jake Gyllenhaal  dans "Demolition"

Demolition” est un film plutôt lent et calme ponctué de scènes plus punchy, notamment lorsqu’il s’agit de musique, de batterie et de démolition. Des thèmes que le personnage principal, Davis, aborde avec Chris, le fils de Karen, un adolescent un peu perdu. Il va nouer une relation intéressante avec Davis qui va être un peu comme son père, lui qui n’a pas d’enfant. C’est le jeune et très prometteur Judah Lewis qui interprète cet ado perturbé, signant ici une jolie prestation.

Jean-Marc Vallée et Jake Gyllenhaal en plein tournage de "Demolition"

“Demolition” contient quelques touches francophiles, notamment un carrousel  dont le propriétaire écoute “La Bohème” de Charles Aznavour, ce que l’ont doit au réalisateur canadien du film, Jean-Marc Vallée, qui est originaire de Montréal.

A la production, on retrouve notamment John Malkovitch et Thad Luckinbill, connu pour avoir interprété J.T. Hellstrom pendant plus de dix ans dans “Les Feux de L’Amour“.

Crédit Photos : 20th Century Fox