« La Momie » réalisé par Alex Kurtzman avec Tom Cruise, Sofia Boutella et Annabelle Wallis sortira le 14 juin prochain en France. La sortie du remake de la trilogie des années 2000 est très attendue par Universal Pictures car « La Momie » va lancer une toute nouvelle collection baptisée « Dark Universe ». « Dark Universe » est un univers cinématographique autours des plus grands monstres et créatures surnaturelles du cinéma : « Le fantôme de l’opéra », « Le loup garou », « L’étrange créature du lac noir », « Frankenstein », « L’homme invisible », « Dracula », « Van Helsing »… sans oublier « La Momie », le personnage qui introduit la série des « Universal Monsters ». Un modèle où Universal reprend ses anciens films cultes de monstres des années 40 et 50 où les créatures mythiques pouvaient se croiser au fil de leurs aventures, une formule qui n’est pas sans rappeler l’univers MARVEL.

Dans cette adaptation de « La Momie », Tom Cruise interprète le rôle de Nick Morton, un ancien mercenaire de l’armée, envoyé en Irak pour revendre des œuvres sur le marché noir. Tom Cruise avait été envisagé pour jouer dans La Momie en 1999, avant que Brendan Fraser ne soit finalement retenu. La boucle est bouclée dix-huit ans plus tard, puisque c’est finalement lui qui a décroché la timbale pour ce remake de 2017.

« La Momie » débute en introduisant le personnage du Dr Jekyll, joué par Russell Crowe, avant un prochain film qui sera centré sur ce dernier et intégré à la série des « Universal Monsters ». « La Momie » rencontre le Dr Jekyll, vous l’aurez compris, le « Dark Universe » sera placé sous le signe du mélange des genres. « La Momie » débute donc avec une introduction (bonne) surprise de Russell Crowe.

L’effet « Tom Cruise », le film aurait pu avoir ce titre

Après un début plutôt convaincant et sombre, un bon rythme, la présence de Tom Cruise dans pratiquement toutes les scènes, nous commençons à nous dire que « La Momie » ne s’adresse pas aux fans du genre mais bien aux fans de l’acteur. A 54 ans, il est devenu l’un des acteurs les plus bankable de sa génération. Pour l’affiche française du film, Universal a d’ailleurs pris le parti de n’utiliser qu’une photo de Tom Cruise et de ne créditer que son nom. Dans « La Momie », Cruise s’illustre dans ce qu’il l’a rendu célèbre : ses cascades – celles-ci sont devenues sa « marque de fabrique » car il faut rappeler que Tom Cruise ne fait pas appel à de doublure pour ses (nombreuses) scènes d’actions. De ce côté-là, le pari du film est rempli et ceux qui attendent un bon film d’action ne seront pas déçus.

Néanmoins, le film subit une baisse de régime sur la fin avec des scènes prévisibles. La noirceur de l’œuvre attendue avec le trailer n’est pas respectée et gâchée avec l’histoire d’amour qui prend finalement une place importante dans l’histoire.

Ce premier film « Dark Universe » fera surement son effet pour les fans du genre (et de Tom Cruise), nous attendons cependant de découvrir les prochaines adaptations de la saga

Par Tristan Munoz