Amaluna, spectacle crée par le Cirque du Soleil, a pris ses quartiers dans le Bois de Boulogne où il restera jusqu’au début de l’année prochaine. Ce spectacle reprend quelques codes de la tradition du cirque mais n’est est pa smoins un spectacle moderne, éblouissant, comme le Cirque du Soleil sait le faire.

Amaluna a été créé en 2012. Après avoir été présenté au Canada, pays d’origine du Cirque du Soleil, et aux États-Unis, il est désormais joué à Paris.

Écrit et mis en scène par Diane Paulus, Amaluna est une ode à la féminité. Ce spectacle nous emmène dans une île mystérieuse mexicaine, régie par la féminité et nous conte l’histoire de Miranda, jeune femme qui atteint sa majorité, et son histoire d’amour, quelque peu contrariée avec Roméo.

Miranda et Romeo dans Amaluna

Contrairement aux cirques traditionnels qu’on a l’habitude de voir en France, Amaluna conte une histoire d’un bout à l’autre du spectacle, là où l’on a plutôt l’habitude d’assister à une succession de numéros séparés.

La piste demeure ronde mais exit les copeaux de sciure et la paille, place au bois. La scène centrale est composée de plusieurs cercles qui tournent, surplombés par une canopée. Quant aux clowns, ils sont tout aussi gaffeurs, maladroits, mais point de perruque ni de nez rouge.

Les clowns d'Amaluna

Dans ce spectacle, la plupart des artistes sont des femmes, une première, comme la totalité des musiciennes. D’ailleurs, la bande son est jouée en live et les morceaux chantés aussi sont interprétés en live. Guitares électriques, violoncelles et percussions se croisent dans ces musiques originales signées Bob et Bill.

Les musiciennes d'Amaluna

Amaluna proposent de nombreux numéros d’acrobaties : barres asymétriques, cerceau aérien, courroies aériennes, mât autour duquel Roméo glisse.  Mais pas seulement. Dans un décor teinté de bleu et vert, les couleurs de la nature – puisque la salle nous immerge dans une forêt -, il y a aussi une époustouflante équilibriste qui monte avec patience et doigté un mobile géant pour mieux le détruire à la fin de son numéro. Mais aussi un homme lézard qui jongle avec de multiples balles tombées du ciel et enflammées.

Jongleur d'Amaluna

Autre élément de décor, le bol d’eau géant, -dans lequel Miranda et Roméo plongent tour à tour – est un élément central. Miranda y nage, Roméo y fait de l’apnée.

Miranda dans l'eau - spectacle Amaluna du cirque du Soleil

Les costumes sont toujours magnifiques et brillent de 1000 feux.

Amaluna, du Cirque du Soleil, Plaine de Bagatelle dans le Bois de Boulogne, du mardi au dimanche jusqu’au 3 janvier 2016.