Du 19 au 21 mars débute la 18ème édition du  Printemps du Cinéma. En partenariat avec BNP Paribas, la Fédération Nationale des Cinémas Français  propose d’élargir l’accès au cinéma pour un tarif de 4€ par séance.

 Le cinéma nous emmène souvent dans une autre dimension, il permet le temps de quelques heures de s’échapper de son quotidien, il reflète parfois nos vies, nos différences, il peut être un vecteur de prise de conscience sur le monde qui nous entoure, mais  il nous permet aussi l’accès à l’imaginaire et au divertissement. Onéreux lorsque l’on ne bénéficie pas de tarifs réduits, l’opération connait donc un francs succès chaque année. En 2016 c’est d’ailleurs 2,6 millions de spectateurs qui ont profité de ce tarif à 4€ par séance ce qui revient à multiplier par deux le taux de fréquentation de la semaine précédant l’événement, et cela chaque année. En 2016, les salles de cinéma ont enregistré un taux d’entrée historique de 213 millions de personnes montrant l’intérêt croissant des français porté au 7ème art.

Médiamag vous a concocté un sélection des films à découvrir voir selon vos envies du moment entre culture, humour ou réflexion.

  • Les Figures de l’Ombres (Hidden Figures) : A l’heure de la ségrégation le film met en image l’histoire vraie de trois mathématiciennes qui ont participé à la mise en orbite du cosmonaute américain John Glenn. Les trois afro-américaines interprétées par Taraji P. Henson, Octavia Spencer, Janelle Monaé jouent le rôle de Katherine Johnson, Octavia Vaughan et Mary Jackson. Appelées « les calculatrices » les trois femmes brillantes voient leurs parcours semés d’embûches à cause du racisme qui sévit dans les années 1960 et de la place de la femme dans la société qui reste inférieure à l’homme. Ce film nous rappelle à quel point l’humain peut-être inhumain, et nous montre de façon moderne un sujet qui parait à des échelles moindres toujours d’actualité.

 

  • L’Embarras du Choix : Pour un simple moment de détente, cette comédie française parlera sûrement à de nombreux spectateurs indécis dans la vie. Il s’agit de la vie compliquée de Juliette qui n’arrive pas à faire de choix, que ce soit pour des décisions futiles ou importantes. Le personnage interprété par la fraîcheur d’Alexandra Lamy pense toujours faire le mauvais choix et n’arrive jamais à se lancer. Cette fois, elle devra prendre une importante décision qui va changer le cours de sa vie et surtout de sa vie amoureuse.

 

  • Patients : Réalisé par Grand Corps Malade et Medhi Idir, le film raconte l’histoire de Benjamin, qui, à la suite d’un grave accident devient tétraplégique incomplet. Sa vie entière bascule, de sa personnalité à ses amitiés et ses relations amoureuses. Son quotidien dans un centre de rééducation entouré de personnels soignants et de nouveaux amis qui font face à des situations similaires à la sienne montre de façon réaliste à quel point la solidarité, l’humour et le courage prennent le pas sur l’apitoiement et le repli sur soi. Un film qui peut changer le regard porté sur le handicap et la façon maladroite dont peuvent se comporter les gens face à ces Patients qui restent humains avant leur statut donné : handicapé.

  • Mr & Mrs Adelman : Le film de Nicolas Bedos co-écrit avec Doria Tillier raconte la vie d’un couple féru de littérature, de leur rencontre à leur séparation en passant par leurs déboires et états d’âme. Cette comédie romantique tout aussi dramatique nous plonge pendant deux heures dans la vie de Victor Adelman, écrivain, et Sarah Adelman, qui à fait des études de lettres, joués par Nicolas Bedos et Doria Tillier eux-même. Entre rire et émotion les chapitres qui structurent ce film ne nous laisse pas voir le temps passer.