Quand une légende vivante rend hommage aux légendes qui l’ont inspiré, ça donne un EP de reprises par celui qui ne nous avait plus fait voyager musicalement par ses références blues et funk depuis 4 ans. Si un nouvel album est prévu pour 2018, la rumeur d’une tournée mondiale est lancée.

A travers des titres et des artistes qui l’ont marqué comme Antônio Carlos Jobim, The Stranglers, ou Fela Kuti, Keziah Jones revient enchanter différents styles, de la bossa nova au punk à l’afrobeat et au funk. Pour nous faire patienter, le king du blufunk sait nous faire plaisir puisqu’il vient de dévoiler un premier titre de son prochain EP (prévu pour la rentrée) en hommage à Prince disparu il y a un an. En reprenant « Joy In Repetition », morceau un peu oublié et tiré de l’album Graffiti Bridge datant de 1990, Keziah Jones explique son choix : «Joy In Repetition de Prince est une chanson qui est très spéciale parce qu’elle parle de la beauté de répéter quelque chose qui fait du bien, et je crois que j’y réponds assez vivement, la joie dans la répétition des choses est bonne. Le défi de faire quelque chose différemment est réellement l’important quand on écoute ces chansons».

Par cette version, l’artiste Nigerian  apporte un peu de ses racines à ce titre de Prince, avec un rythme percussif assez rapide qui vient accompagner la guitare, son instrument fétiche, mais aussi sa voix soul et les choeurs qui s’y mêlent…Encore un titre métissé qui caractérise le style blufunk par lequel Keziah Jones lui même s’identifie.

Nous on a déjà trouvé la joie en répétant cette reprise en boucle à vous d’en juger…

En attendant la tournée, et pour voir un aperçu d’un live, on vous offre cette vidéo, c’était dans l’émission matinale Plus Près De Toi de Radio Nova. Keziah Jones avait interprété plusieurs titres dont cette reprise de Prince avant sa sortie et Beautiful Emilie de son album Black Orpheus datant de 1992.