Jeudi 8 octobre France Bleu diffusera une journée spéciale Francis Cabrel avec plusieurs contenus dédiés à l’artiste dont une interview et un concert enregistrés le 1er octobre à la Maison de la Radio. Nous étions au concert.

Que les fans de Francis Cabrel se réjouissent. France Bleu consacrera une journée spéciale sur son antenne à l’artiste qui vient tout juste d’entamer sa nouvelle tournée après la sortie en avril dernier d’In Extremis, son 13ème album studio.

Des morceaux choisis de l’interview qu’il a donné à Elodie Suigo juste avant son concert, ponctueront la journée, tout comme ses chansons, anciennes et nouvelles.

A 13h20, une interview confession de Francis Cabrel sera à découvrir dans la chronique d’Elodie Suigo dans le cadre de l’émission France bleu Midi Ensemble.

Dès 19h30, l’antenne du service public retransmettra un concert de 15 chansons que Francis Cabrel a donné le 1er octobre, en public, dans le tout neuf studio 104 de la Maison de la Radio.

Francis Cabrel en concert pour France Bleu

Un concert, bien sûr, pour découvrir quelques titres extrait du nouvel album de Francis Cabrel, mais aussi pour redécouvrir ses précédents titres. Lors de ce show privé, il a chanté 4 titres extraits d’In Extremis : “Mandela, pendant ce temps”, “A chaque amour que nous ferons“, ainsi que les singles  “Dur comme fer” et “Partis pour rester“.

Francis Cabrel a donné un concert à la Maison de la Radio

Francis Cabrel a surtout interprété d’anciennes chansons, balayant l’ensemble de sa carrière, notamment de nombreuses chansons d’amour : “Je l’aime à mourir“, “Petite Marie” “La fille qui m’accompagne“, “Je t’aimais, je t’aime et je t’aimerai“…

Francis Cabrel a enregistré le concert France Bleu le 1er octobre

Cabrel est un artiste très intéressant en live et très surprenant. En effet, il a proposé une étonnante version de “C’est écrit“, très swing contrairement à la version originale, que la discothèque France Bleu a gravé en vinyle pour le lui offrir à la fin du spectacle. Il a également interprété “Encore et encore“, que le public connait sur le bout des doigts, d’une façon très acoustique et donc beaucoup moins entrainante que l’originale, mais qui vaut tout de même le coup d’oreille. Inversement, l’émouvante “La corrida” est tout à coup devenue moins dramatique grâce à une interprétation plus enjouée et entrainante, notamment grâce à la présence d’un accordéoniste.

Le concert de Francis Cabrel sera diffusé le 8 octobre sur France Bleu

Ce spectacle a été réalisé avec des choristes, des musiciens, notamment à l’accordéon, au violon, à la contrebasse ou encore au djembé, en plus de la guitare qui ne quitte pas le cou de Francis.

Crédit Photos : Laura Bruneau