L’artiste de R’n’B John Legend se produira à l’AccorHotels Arena le mercredi 4 octobre prochain dans le cadre de sa tournée « Darkness and Light Tour ». L’occasion pour nous de revenir sur son dernier album, « Darkness and Light », sorti en décembre dernier, car c’est cet album qui sera mis à l’honneur à Bercy.

Révélé au début des années 2000 par Kanye West, John Legend en est à son cinquième album studio. Il a déjà remporté 10 Grammy Awards ainsi qu’un Oscar pour la chanson « Glory » qui figure sur la bande originale du film « Selma ».

A sa première écoute, son dernier album en date, « Darkness and Light« , sonne résolument comme celui de la maturité. Eh oui, entre temps, il est devenu papa d’une petite fille. Une impression confortée dès la chanson d’ouverture de l’opus, « I Know Better » dans laquelle il clame « Legend is just a name ». « J’y parle d’honnêteté dans ma musique, je sais d’où je viens, l’héritage, ma responsabilité en tant qu’artiste » dira John Legend à propos de ce titre. « Je me connais mieux aujourd’hui’ conclura-t-il.

Présentant cet album en conférence de presse, tout de noir vêtu, buvant un thé, et grosse montre brillante au poignet, John Legend a précisé qu’il s’agissait se son « meilleur album solo » : « il parle de choses auxquelles je fais attention, de ma famille, de ma vision du monde. »

John Legend en conférence de presse à Paris

L’album, à l’image de son titre, « Darkness and Light », présente des titres mélancoliques et d’autres plus groovy comme « Penthouse Floor ». Il contient aussi des sonorités old school comme sur le titre éponyme. Le côté sombre est bien représenté par « What You Do To Me », qui évoque la haine et l’amour avec ses sonorités électro.

Ce cinquième opus a été porté par son premier single, « Love Me Now« , qui sonne comme un cri du cœur adressé à sa fille, Luna, qui a également droit à sa propre chanson « Right by You (for Luna), une très jolie ballade jazzy. Une chanson « inspirée par [sa] nouvelle vie de père et de mari ».

Dans cet album, on peut aussi entendre la mélancolie, notamment grâce aux orgues d’église, dans « How Can I blame you » mais aussi la tristenne dans « Same Old Story ». L’album est refermé avec un titre plus soul « Marching into the dark ».

Pour « Darkness and Light », John Legend  a « tenté de trouver les meilleurs musiciens du monde ». La production est très soignée.

John Legend, à l’AccorHotels Arena le 4 octobre à 20 heures, de 51 euros à 98,30 euros. Il reste des places.