Joshua Morrow et Sharon Case interprètent Nicholas et Sharon Newman depuis plus de 20 ans dans le soap opera “Les Feux de l’Amour”. Mi-février, les deux acteurs étaient de passage à Paris pour faire la promotion de la série à succès diffusée sur TF1 depuis 26 ans. Nous avons pu les rencontrer et passer un moment très agréable en leur compagnie. Très simples et ouverts, ils ont surtout évoqué la série et leurs personnages.

Mediamag : Tous les deux vous interprétez vos personnages dans “Les Feux de l’amour” depuis plus de 20 ans. Vous ne vous en êtes jamais lassés ?

Sharon Case : Oh pas du tout. J’adore jouer ce personnage tous les jours, tous les ans. Je l’aime de plus en plus et je ne me suis jamais ennuyée dans ce rôle. Mais vous avez raison, je pense que j’aurais pu m’en lasser, à force de le jouer depuis des années, mais j’ai été surprise du contraire, et du fait que trouve de plus en plus d’intérêt au personnage de Sharon Newman.

Joshua Morrow : Non, pas du tout. Ça sonne comme un cliché mais je crois que je ne m’en lasserai jamais. Je pense que mon personnage est vraiment une bonne personne que j’adore interpréter. Je le trouve très intéressant car il fait beaucoup d’erreurs avec les femmes mais c’est tout de même un bon gars et un bon père. C’est pour cette raison que je n’en ai jamais marre de l’interpréter.

Qu’est-ce que vous avez apporté à vos personnages, et inversement, que vous ont-ils apporté personnellement ?

Sharon Case : Disons que je lui ai apporté beaucoup, j’ai mis tout ce que j’ai dans ce personnage. Sharon est un personnage compliqué à jouer, elle est passée par tellement de drames, tellement d’émotions, et je dois l’amener dans tout cela. C’est donc beaucoup de travail pour moi mais j’adore ce genre de défis, et j’ai appris beaucoup. En tant qu’actrice, pouvoir jouer toutes ces situations à la fois est génial. J’ai appris à être une meilleure actrice, il fallait aussi que je progresse. Jouer Sharon, c’est un niveau de jeu chaque fois plus haut.

Joshua Morrow : Je pense que j’apporte à Nick Newman mon sens de l’humour… Et Nick m’a apporté une carrière et un moyen de nourrir ma famille (rires).

Il y a quelques années, Maria Arena Bell a quitté son poste de showrunner. Depuis son départ, avez-vous senti une évolution différente du destin de Nicholas Newman ? (NDLR : En France, ces épisodes sans Maria Arena Bell n’ont pas encore été diffusés)

Joshua Morrow : Pas vraiment. Je veux dire que nous avons eu plusieurs producteurs exécutifs et équipe de scénaristes depuis 20 ans, et je pense qu’ils ont tous maintenu le personnage de Nick sur le bon chemin. Il n’a jamais fait de choses complètement insensées, il a toujours gardé sa ligne de conduite. Ce que j’apprécie vraiment. J’ai la chance d’interpréter un personnage très solide.

Sharon Case : Vous savez, nous avons beaucoup de producteurs différents et de showrunners, de grandes équipes de scénaristes qui sont venues et parties tout au long de l’année. Chacun d’entre eux a apporté quelque chose de nouveau à mon personnage, vous savez, chacun “règne” sur ce qui arrive à Sharon et en fait une palette d’histoires intéressantes, mais la font aussi grandir en tant que personnage. Donc oui, c’est sûr, quand Maria était là, et elle a été là pendant de nombreuses années, elle a apporté énormément au personnage de Sharon et à son histoire personnelle. Et depuis qu’elle est partie, ces trois dernières années, Sharon a changé, et grandi, peut-être plus qu’avant.

En France, nous avons quatre ans de retard sur la diffusion américaine donc nous n’avons pas encore vu les évolutions dont vous parlez…

Sharon Case : Oui ! Il y a beaucoup d’intrigues dans les trois années à venir (NDLR : en France), il y a beaucoup d’histoires géniales pour Sharon. Des histoires très dramatiques, voire même très tristes, mais d’autres plutôt drôles. Sharon est passée par beaucoup de choses ces trois dernières années, et c’est ce que j’aime.

Votre présence depuis 20 ans dans la série vous permet-elle d’intervenir dans l’écriture du scénario à propos du destin de votre personnage ?

Sharon Case : Hum.. je ne sais pas, je ne pense pas, enfin, peut-être si je le voulais vraiment. Je suis là depuis tellement d’années, je suppose que je pourrais très bien aller frapper à certaines portes, et leur dire ce qui pourrait être bien pour Sharon. Mais, personnellement, je ne le fais pas. Les scénaristes sont vraiment géniaux, peu importe l’équipe. J’ai toujours apprécié le destin qui était accordée à Sharon. Je n’aime pas trop embêter les scénaristes, c’est leur métier, ils le font bien, et l’ont toujours bien fait.

Joshua Morrow : Mon travail dans la série est clairement défini : je suis un acteur qui joue l’histoire qu’on me demande de jouer. D’ailleurs, je ne veux pas plus de responsabilité dans l’écriture. Les scénaristes ont le travail le plus dur dans la série : venir avec de la matière pour 40 acteurs chaque jour. Donc je les laisse travailler à l’écriture, et ils sont vraiment très doués pour ça.

Quelles nouvelles direction aimeriez-vous que vos personnages suivent ?

Joshua Morrow : J’aimerais encore plus d’histoires avec mon père, Victor Newman. Quand Nick et Victor sont ensemble, je trouve que c’est vraiment très intéressant à jouer. Mais j’aimerais aussi plus d’histoires avec Adam Newman, car je trouve que la relation entre Adam et Nick est vraiment unique vu que ces deux frères se haïssent.

Sharon Case : Oh, vous savez, on dirait bien qu’une nouvelle chose arrive chaque année dans la vie de Sharon. Je l’ai accompagnée partout, et, dans les trois prochaines années, Sharon va encore traverser beaucoup d’épreuves. Elle était toujours impliquée dans des événements dramatiques, il n’y a pas un seul vœu ou souhait de ma part qui n’aurait pas déjà été réalisé.

Sharon Case est Sharon Newman dasn Les feux de l'Amour sur TF1

Il y a quelques années, vous disiez que vous n’étiez pas ravie des relations qu’entretenait Sharon Newman avec beaucoup d’hommes. Est-ce toujours vrai aujourd’hui ?

Sharon Case : Vous voulez dire, pour le nombre d’hommes qu’elle a eus ? (Rrires). Oui, j’ai eu cette réaction, notamment concernant la relation entre Sharon et Victor Newman. Le public voit Victor comme un père pour Sharon, bien qu’il n’y ait aucun lien de sang entre eux. Je trouvais cette relation très importante, car Sharon n’avait finalement pas de père. Victor était le seul qui avait vraiment bien accepté Sharon au sein de sa famille, et l’a toujours aidée. C’était une jolie relation, contrairement à celle qu’entretenaient Sharon et Nikki, qui était plutôt basée sur la compétition entre les deux. Puis Victor est aussi devenu un beau-père. Mais lorsqu’ils se marient (NDLR : ce mariage sera prochainement diffusé en France), cela laisse le téléspectateur un peu dubitatif, ça fait clairement penser à de l’inceste. Les téléspectateurs ont vraiment été déçus, on a reçu beaucoup de tweets de mécontentement. Et je suis plutôt d’accord, car je ne voyais pas comment cette relation pouvait devenir “positive”. Il ne faut pas juste écrire une histoire divertissante, mais une histoire qui emmène les personnages vers des états émotionnels certains. On a donc emmené nos personnages dans des situations drôles, j’ai rendu Sharon complètement folle (rires), je voulais qu’elle soit totalement folle à lier par toutes ces situations. Et je voulais que cela l’amène à changer, pour toujours. Maintenant, sur Twitter, je reçois beaucoup de messages de gens qui me disent “j’adore ce que Sharon est devenue” !

Vous avez parlé des fans. Selon vous, en quoi les fans français sont différents des fans américains ?

Sharon Case : Je ne sais pas s’il y a des différences. Ils sont tous géniaux, et Twitter nous donne l’opportunité de voir leurs réactions. Et le fait que nous ayons beaucoup de fans français me surprend beaucoup ! Les fans expriment beaucoup leur ressenti sur les histoires, beaucoup sont en accord d’autres en désaccord, c’est génial de pouvoir voir ça !

Pensez-vous que Sharon & Nick finiront par être réunis ?

Sharon Case : Sharon et Nick seront toujours amoureux, réunis ou vont essayer de l’être. Ils veulent être ensemble quand il ne le sont pas.

A quoi ressemble une journée de tournage ?

Sharon Case : On arrive très tôt le matin, probablement à 6h45, parce que je dois commencer par le maquillage et ça prend un petit peu de temps ! A 7h30, nous nous réunissons tous avec le réalisateur, pour savoir où nous devons aller, marcher, nous asseoir… bref, pour mettre en place tous les mouvements que nous devons effectuer. Et ensuite nous tournons pendant 10 à 12 heures, et on finit entre 18h et 20h. Mais parfois, je ne dois y aller que pour tourner une scène, je la tourne et je rentre chez moi, ça peut être très rapide.

En tant qu’acteur, avez-vous d’autres envie, de cinéma, de télé ou de théâtre ?

Joshua Morrow : Bien sûr. Il y a toujours des rôles que je trouverais intéressants à jouer, mais être dans un feuilleton prend vraiment beaucoup de temps. Nous tournons toute l’année. Le tournage ne s’arrête jamais et donc nous n’avons jamais de pause, comme c’est le cas dans d’autres séries, pour nous consacrer à d’autres projets artistiques. Mais j’ai le meilleur boulot au monde et je ne regretterai jamais d’être dans “Les Feux de l’amour”. Si j’avais endossé d’autres rôles, je n’aurais jamais pu interpréter Nick.

Sharon Case :  Non, pas tellement. Parce que j’aime ce que je fais, je pourrais avoir d’autres projets mais ce serait difficile de faire autre chose.

Vous travaillez avec certains des comédiens des “Feux de l’amour” depuis plus de 20 ans, et, ce, tous les jours. Est-ce que l’équipe des “Feux de l’amour” c’est un petit peu comme une famille ?

Joshua Morrow : Oui, nous sommes vraiment comme une famille, toujours collé. Nous passons vraiment la plupart de notre temps ensemble. Jouer dans un soap opera, c’est comme être dans une équipe de sport. Nous sommes forts ensemble mais c’est aussi notre talon d’Achille. On éprouve beaucoup de respect les uns envers les autres, on s’entraide dans nos intrigues. Chacun a vraiment une attitude très professionnelle car, comme dans une équipe de sport, nous avançons ensemble, et nous nous devons de continuer de faire notre travail dans cette série de la même manière.

Avez-vous noué des relations particulières avec certains d’entre eux ?

Joshua Morrow : Je passe beaucoup de temps avec eux au travail, mais j’ai quatre enfants, et mon second travail c’est de m’en occuper. Je suis un père qui est attentif avec ses enfants dans tous les domaines. Mon temps libre je ne le passe pas avec les autres acteurs, mais avec ma famille. Mais je suis vraiment très proche de Kristoff Saint John qui joue Neil dans “Les Feux de l’amour” et de Billy Miller qui a interprété William Abbot jusqu’à l’année dernière et qui joue maintenant dans “General Hospital” (NDLR : en France, nous avons 4 ans de retard, c’est toujours Bill Miller qui interprète William). Ce sont vraiment de très bons amis. Peter Bergman (Jack Abott dans la série) est comme mon deuxième père dans la vie, je suis très proche de lui. Mais je ne les vois pas beaucoup en dehors du travail.

Vous venez de parler de vos enfants. Est-ce qu’ils regardent “Les Feux de l’amour” ?

Joshua Morrow : Non, je ne veux pas que mes fils regardent car ce sont des histoires matures, d’adultes. Je ne souhaite pas qu’ils me voient faire ce que Nick Newman fait des fois. Et, pour être honnête, mes enfants ne s’intéressent pas à la série, ils aiment le sport et le programmes télévisés dans lesquels des personnages de dessins animés se battent.

Avez-vous quelques indiscrétions à nous révéler sur la suite des intrigues autour du personnage de Nick ?

Joshua Morrow : C’est un petit pas en avant que Nick n’a jamais fait, mais c’est un bon mari qui a toujours un œil de trop sur les femmes. C’est intéressant de le voir tomber amoureux de plusieurs femmes à la fois et de le voir prendre encore plus de terribles décisions. Mais, quoi qu’il en soit, il restera toujours quelqu’un de bien.

Selon vous, Nicholas Newman sera-t-il un jour complètement émancipé de l’emprise de son père, Victor Newman ?

Joshua Morrow : Je ne le crois pas. Victor et Nick ont une relation très complexe. Nick n’apprécie vraiment pas la façon dont son père traite les gens, dont lui. Et, de son côté, Victor pense que Nick devrait plus lui ressembler, se comporter de la même façon. Puisqu’il est le fils aîné, il devrait être un exemple pour tous en tant que Newman, il doit prolonger la lignée de la famille. Nick respecte beaucoup et aime profondément son père, mais il est constamment à la recherche de son approbation. Il n’apprécie pas le côté autoritaire de Victor, qui souhaite contrôler la vie de tout le monde. Il y aura toujours cette tension entre eux, et c’est franchement ce que je préfère jouer. C’est pour ça que j’espère que ça ne changera jamais.

Joshua Morrow interprète Nicholas Newman dans Les Feux de l'Amour depuis 1994

Jeanne Cooper est décédée il y a un peu moins de 2 ans et avait interprété Katherine Chancellor pendant 40 ans. Comment s’est passé le tournage suite à son décès ? Elle a certainement laissé un grand vide ?

Sharon Case : Elle nous manque tous les jours. Nous l’avons mentionnée beaucoup de fois après son décès, on veut qu’elle reste présente avec nous dans le feuilleton. C’est un hommage pour elle. On a l’impression que son personnage existe toujours, ses vêtements sont toujours dans la loge…

Joshua Morrow : Oh oui, elle a laissé un énorme vide. Pour nous tous, elle était notre grand-mère, notre amie et la personne à qui vous pouviez toujours demander un conseil sur votre rôle. Lorsqu’elle est décédée, elle a laissé une place que personne ne pourra jamais prendre. Je l’aimais tellement que ça a été vraiment très difficile de reprendre le tournage la semaine suivante. D’autant plus que j’étais le premier à devoir jouer après son départ. Michelle Stafford (NDLR : qui interprète Phyllis) et moi avons été incapables de jouer notre scène. Ça a été une période très difficile (il insiste) et elle me manque chaque jour.

Joshua, vous avez été musicien dans un groupe. La musique vous manque-t-elle ?

Joshua Morrow : Non, la musique ne me manque pas, mais ce qui me manque c’est le bon temps que j’ai passé avec les autres membres du groupe. Nous nous déplacions dans un van, buvions des bières ensemble et passions vraiment de très bon moments. Ce sont ces choses cool qui me manquent, mais c’était quand j’avais une vingtaine d’années et aujourd’hui je ne suis plus ce jeune type.

Dans 10 ans, vous vous imaginez encore interpréter vos personnages dans “Les Feux de l’amour” ?

Joshua Moroow : Je suis vraiment confiant et certain que “Les Feux de l’amour” seront encore présents dans 20 ans, et avec moi. D’ailleurs, je n’ai pas d’autre plan de carrière et je n’en souhaite pas. Je crois vraiment en ce rôle et je me vois bien le jouer pour le reste de ma vie.

Sharon Case : Je pense que oui ! Et j’espère que “Les Feux de l’Amour” vont encore durer 20 ans de plus !

Pour terminer, que peut-on vous souhaiter pour 2015 ?

Joshua Morrow : Une Ferrari (rires). Que la série reste numéro un et que dans 20 ans je puisse encore vous en parler au présent.

Propos recueillis par Laura Bruneau et Laura Lagrace.

Crédit Photos : TF1 / Julien Cauvin