Ce mercredi sort “House Of Time”, le deuxième long-métrage de Jonathan Helpert avec au casting David Atrakchi, Laura Boujenah, Pierre Deladonchamps, Julia PiatonMaxime Dambrin, Esther Comar, Julie Judd et Benjamin Wangermee. Un film fantastique qui ne vous laissera pas indifférent. Alors, véritable jeu ou réalité ?

« House of Time » raconte l’histoire de Robert d’Eglantine spécialiste de physique quantique, qui donne rendez-vous à quelques amis dans son château perdu dans la campagne afin de leur faire partager une expérience inoubliable… Selon ses calculs, à 23h37, une faille s’ouvrira dans le continuum espace-temps, et les projettera 70 ans en arrière soit le 18 mai 1944, en pleine occupation allemande.

Jeux de rôle savant ou véritable voyage dans le temps ? Les événements qui se dérouleront au cours de leur séjour pourraient changer le cours du temps…

12314301_1846629612230006_4164262934788776847_o

« House of Time » est un film dont l’idée principale est bien trouvée.

Pourquoi ? Simplement parce qu’il est l’un des rares films où une faille dans le temps amène les personnages dans une période importante de l’histoire, en l’occurrence celle de la résistance. Il est appréciable de ne pas faire face à une faille dans le temps qui nous amène dans des histoires complètements farfelues

Si l’idée de la faille dans le temps est le sujet principal, on n’en oublie pas moins le sujet de la seconde guerre mondiale – comme dit précédemment -, qui permet d’être aborder mais d’une manière autre que celle d’un documentaire.

« House of Time » permet de passer un moment agréable et durant lequel nous nous poserons, tout comme les personnages,  et ce jusqu’au bout : « Robert à t-il engagé des acteurs ou est-ce un vrai retour au 18 mai 1940? ». Nous avons un film intriguant et stressant à la fois suite aux situations que vivent les personnages.

Bien que cela soit un film fantastique, certaines scènes sont bordées d’humour tandis que d’autres réussissent à nous toucher largement (on vous laisse les découvrir !). Et si, effectivement « L’avenir se joue ici » ?

Nous avons également un jeu d’acteur génial, et ce, tous autant les uns que les autres. Une mention particulière pour Esther Comar que l’on ne voit pas autant que les autres personnages mais, qui interprète sont rôle de résistante à merveille.

Néanmoins, peut-être que les personnages auraient t-ils pu prendre plus de risques pour savoir si Robert disait vrai. Ceci est notre unique et humble avis et nous vous invitons vivement à vous rendre dans les salles pour voir “House Of Time” car ce film mérite d’être vu. Pour une fois que le cinéma français s’attaque à autre chose que de la comédie..