Ce mercredi la comédie de Farid Bentoumi “Good Luck Algeria”, inspirée d’une histoire vraie, sort dans les salles obscures, avec à l’affiche, Sami Bouajila, Franck Gastambide et Chiara Mastroianni.

Good Luck Algeria” est l’adaptation par le réalisateur Farid Bentoumi de l’histoire de son frère, Noureddine Maurice Bentoumi, qui a représenté l’Algérie aux Jeux Olympiques d’hiver de Turin en 2006 en ski de fond. Bien évidemment le film comprend beaucoup de vérité mais aussi une belle part de fiction. Mais le point de départ reste l’histoire de cet ingénieur grenoblois qui se lance dans la course aux Jeux Olympiques.

Dans le film, Sami Bouajila – qui sera aussi à l’affiche de “Braqueurs” le 4 mai prochain – interprète Samir Zitouni, propriétaire d’une fabrique de skis 100 % français avec son associé, Stéphane Duval, un ancien champion de ski interprété par Franck Gastambide. Pour sauver l’entreprise, Stéphane propose à Samir de se présenter aux J.O sous le drapeau de l’Algérie pour relancer leur marque de ski.

Avec un pitch pareil, on pourrait s’attendre à un “Rasta Rocket” du ski de fond algérien. Eh bien pas du tout.

Good Luck Algeria” est une comédie avec en toile de fond une très belle histoire : celle de Samir Zitouni et son père – interprété par Bouchakor Chakor Djaltia, un non professionnel déniché dans une association grenobloise – entremêlée au rapport à l’héritage familial, ici la terre, aux rapports entre la France et l’Algérie. Le film comporte beaucoup de bons sentiments mais met aussi l’accent sur l’ambivalence des personnes à la double origine, en quête d’identité entre leurs deux cultures.

“Good Luck Algeria” montre de magnifiques paysages de montagne enneigée, mais malheureusement pas en France : il n’y avait pas de neige dans l’hexagone au moment du tournage, si bien que les équipes ont du se rendre en Autriche pour les scènes enneigées.

Affiche du film "Good Luck Algeroa" de Farid Bentoumi

Ni Sami Bouajila, ni Franck Gastambide n’étaient skieurs, si bien qu’ils ont été doublé. Sami a d’ailleurs été doublé par Noureddine Maurine Bentoumi en personne, homme qui a inspiré son personnage. Toutefois, la scène où Sami Bouajila fait du ski à roulettes à côté de Franck Gastambide en vélo est très drôle.

Chiara Mastroianni interprète ici la femme de Sami Bouajila, enceinte, qui subit le projet fou de son mari pendant sa grossesse un peu difficile. Lors de l’avant-première, l’actrice, pas habituée à jouer dans des comédies, à confier ne pas avoir l’habitude d’entendre une salle rire pendant la projection de ses films. Un rôle qui lui va très bien.

Franck Gastambide et Sami Bouajila dans "Good Luck Algeria" de Faride Bentoumi

Franck Gastambide tient ici un vrai rôle de composition, diamétralement opposé à celui qu’il joue dans “Pattaya “, film qu’il a aussi réalisé et sorti en février dernier. Un rôle qui prouve qu’il est aussi capable de se glisser dans la peau de personnages sérieux et qu’il est un vrai acteur. Lors de l’avant-première, il a confié avoir peur au départ de donner la réplique à Sami Bouajila primé à Cannes et aux Césars. Il a donc demandé à commencer les lectures de son texte, seul avec Farid Bentoumi. Puis, lors du tournage tout s’est bien passé avec Sami Bouajila avec qui une amitié est nées, si bien que Sami a accepté d’apparaître dans “Pattaya” que Franck préparait alors. On le retrouve dans le rôle du père de Malik Bentalha.

Franck Gastambide, Farid Bentoumi, Sami Bouajila et Chiara Mastroianni lors de l'avant-première parisienne du film

Franck Gastambide, Farid Bentoumi, Sami Bouajila et Chiara Mastroianni lors de l’avant-première parisienne du film

Dans “Good Luck Algeria” on peut également apercevoir l’humoriste Charlotte Gabris dans le rôle d’une journaliste ainsi que Sara Mortensen, qui interprète Coralie Blain dans “Plus Belle la Vie”.

2016 sera donc une année très riche pour Sami Bouajila qui d’ailleurs a débuté le tournage de “Braqueurs” seulement quelques jours après avoir terminé celui de “Good Luck Algeria”. Une année aussi passée à courir aussi : dans ces deux longs métrages Sami court sur un tapis de course !