L’édition 2017 du Fnac Live a battu son plein avec une multitude de concerts gratuits sur 3 soirées, place de l’Hôtel de Ville à Paris. 

Arrivés sur le lieu du festival, nous nous rendons directement dans la scène du salon de l’Hôtel de Ville, là où quelques artistes ont l’honneur de jouer devant un public limité, et surtout dans une salle splendide pleine de dorures.

Montée vers la scène salon

Montée vers la scène salon – ©Magali Butault

Le salon de l’Hôtel de Ville ©Magali Butault

Juliette Armanet

Toujours aussi assurée dans son live, (pour rappel nous l’avions vu au « Champs-Elysées Film Festival ») Juliette a offert au public une bonne demi-heure de concert. Au départ prévus sur une rangée de chaises, les spectateurs ont fini au tout devant de la scène, accroupis et à l’écoute de la chanteuse.

Juliette Armanet, concentrée sur son piano ©Magali Butault

Irene Drésel

Après avoir entendu le live de Paradis et avant d’entamer celui de Camille, nous décidons de rester près de la scène. Effectivement, il y a un nom inscrit sur le line-up qui porte l’étiquette fnac « Attention talent » : Irene Drésel. Comme ça, ça ne nous dit rien… Mais si nous sommes venus au Fnac live, c’est aussi pour faire des découvertes. Est-ce une chanteuse de variété française ? Ou une énième personne qui se lance dans la pop ? Et bien on a eu la réponse : aucune des deux propositions ! Nous arrivons devant la scène et là, une première chose nous plaît : le stylisme des 3 membres du groupe. Telles des personnes venues tout droit de l’espace, ils s’imposent directement sur la grande scène du fnac live avec leur posture de warrior. Bim. On est finalement happé par la techno minimale et sombre du groupe. En plus des grosses basses faisant vibrer n’importe quel support et des rythmes de Sizo del Givry, la flûte à bec d’Ola Klebanska apaise le tout, avec des mélodies orientales. Mise en garde : si vous avez des oreilles sensibles et que vous souhaitez vous rendre à un de leur live, ne restez pas devant les enceintes. Vous risquez de perdre un, voir vos deux tympans.

Ola Klebanska, Sizo del Givry & Irene Drésel ©Magali Butault

Irene Drésel ©Magali Butault

Sizo del Givry ©Magali Butault

Ola Klebanska et Irene Drésel ©Magali Butault

Camille

Cela faisait longtemps qu’on voulait voir Camille en live ! On vous le dit tout de suite : on n’a absolument pas été déçus. Camille est un monstre sur scène : énergique, théâtral et performant. Pendant plus d’une heure, la chanteuse, ses choristes et ses musiciens ont convaincu la foule avec leur énergie plus que débordante. Nous avons notamment pu entendre ses tout derniers titres présents sur l’album « Ouï » et des classiques tels que « Allez allez allez » ou « Ta douleur ». Vers la fin du concert, la jeune femme a invité sur scène deux personnes du public pour danser avec elle la bourrée, danse traditionnelle bretonne. Camille a donné ce que l’on appelle un « show » au public venu sur la place de l’Hôtel de Ville.

#FNACLIVE : Camille a invité deux inconnus à danser sur la scène en toute détente ! #musique #concert #camille @fnac_officiel

Une publication partagée par Mediamag.fr (@mediamag_) le