Pour son sixième et dernier jour, le Festival du Rire en Montagne à Valberg proposait les one-man shows de Jean-Patrick Delgado – dans le cadre du Off – et Titoff pour la clôture.

Avec son humour noir, faisant des vannes sur les enfants, la pédophilie ou encore les tueurs en série, Jean-Patrick Delgado en a choqué plus d’un dans l’assistance. Mais, dès le début, il avait prévenu qu’on allait être “dans le théâtre subversif”.

Jean-Patrick Deldago au festival du rire en montagne à Valberg

Bien écrits, les textes de Delgado font état d’un très bon niveau de langue. L’humoriste belge tend aussi vers l’absurde puisqu’il commence une histoire dont on ne connaitra jamais la fin… D’ailleurs, son spectacle se transforme ensuite en une mini comédie – dans laquelle il chante et danse – sur les “sodomites de la bataille de Marignan”…

La nuit tombée, c’est Titoff qui a déclenché le clap de fin du festival, avec son spectacle “15 ans de scène” dans lequel il propose un best-of de ses meilleurs sketch et dresse un bilan de ses quinze dernières années passées sur scène. Cheveux en bataille, affalé sur une chaise, Titoff regarde toujours la télé en mangeant des chips et buvant du Coca. Le principal thème des sketchs de Titoff c’est la télé : les pubs pour Kinder Bueno avec Jo-Wilfried Tsonga, les Télétubbies, les émissions de déco, les émissions de chasse & pêche en pleine nuit…

Titoff

Il porte un regard amusé et décalé sur la petite lucarne. Titoff a aussi proposé un sketch sur les femmes qui vont aux toilettes… un vaste programme. Un spectacle qui a bien plus au public de Valberg, notamment aux enfants qui étaient assez nombreux.

 Puis, est venu pour le temps de quitter Valberg après y avoir passé une excellente semaine en compagnie des artistes, des organisateurs et des confrères journalistes :

Romain Canot et Guillaume Sanjorge pour Star 24

-Katherine Hibbs pour Au fil des lieux

-Fabrice et Jacques pour Tourismes TV

-Sabria Djafar pour All around the girl

-Bérénice Clerc pour Toute la Culture