Conteur hors pair, présentateur du téléshopping, chroniqueur dans les Grosses Têtes et sur Europe 1, il était un taulier à la radio comme à la télévision. Pierre Bellemare s’est éteint cette nuit à l’âge de 88 ans. Retour sur une carrière et une vie de précurseur des médias.

C’est à l’âge de 18 ans, sans diplôme, que Pierre Bellemare entre à Radio Luxembourg – devenue RTL – comme assistant de son beau-frère Pierre Hiegel alors responsable des programmes de la station. En 1954, Pierre Bellemare rencontre Jacques Antoine, autre figure des médias (qui a notamment inventé le jeu Fort Boyard). Il présente ainsi sa première émission de télévision, Télématch sur l’ORTF et rejoint Europe 1 la même année.

Il produit et anime la tranche 11-13 heures, avec le Déjeuner Show20 millions cash ou encore Le Sisco. Mais c’est surtout pour ses qualités de conteur que Pierre Bellemare va devenir l’homme de radio et de télévision que l’on connaît. L’homme n’a pas son pareil pour installer une ambiance, mystérieuse, intrigante, parfois angoissante. Il publie une quarantaine de recueils de récits extraordinaires : C’est arrivé un jourSuspensL’Année criminelleHistoires vraies… Sur Europe 1, il anime notamment Les Dossiers d’Interpol, de 1978 à 1980, sur le même principe. Les jeunes générations le connaissent à la télévision, sur NT1, où il présentait Les Enquêtes impossibles, ou à la radio, sur Europe 1 toujours, dans l’émission Les Pieds dans le plat, animée par Cyril Hanouna.

Télévision

Après un voyage aux Etats-Unis, il importe le prompteur américain en France, et lance sur TF1 la première émission de télé-achat, Le Magazine de l’objet, l’ancêtre du Téléshopping. « J’ai toujours été producteur en même temps qu’animateur à Europe 1. On peut dire que j’ai été le premier producteur-animateur », confiait-il en 2007.

De 2009 à 2011, il est présent, en tant que juge et arbitre, dans le jeu télévisé En toutes lettres, présenté par Julien Courbet sur France 2.

En 2012, il présente une série de documentaires sur la Seconde Guerre mondiale, « Pierre Bellemare raconte… la Seconde Guerre mondiale», diffusée en 2013.

Il était l’animateur de télévision français encore en activité à la fois le plus âgé et ayant la plus grande ancienneté à l’écran.