“La plus grande chanteuse du monde” d’après Catherine Lara, “une tendre et fidèle amie” selon Liane Foly, tels sont les mots d’hommage qui se sont succédé suite à la disparition de Claudine Luypaerts dite Maurane dans la nuit du 7 au 8 mai 2018 à Bruxelles. Elle avait 57 ans. Retour sur sa carrière et les tubes qui l’ont rendue célèbre.

Née le 12 novembre 1960 à Ixelles (Belgique), Maurane grandit dans un univers musical avec un père compositeur et une mère professeure de piano. En optant pour le pseudonyme “Claude Maurane”, ses premiers 45 tours sortent au début des années 1980 mais sa carrière est lancée en 1983 avec son premier concert aux Forum des Halles à Paris. En 1988, Michel Berger lui confie le rôle de Marie-Jeanne, la serveuse automate dans l’opéra-rock Starmania.

Son deuxième album intitulé Maurane sort en 1989  et contient un de ses plus grands succès : Toutes les mamas. S’en suit deux ans plus tard l’album Ami ou ennemi qui s’écoule à près de 450 000 exemplaires grâce à des titres comme Ça casseDu malMentir et surtout la ballade Sur un prélude de Bach. Maurane reçoit notamment le prix de l’artiste interprète francophone de l’année aux Victoires de la Musique 1994.

Outre sa carrière de chanteuse, Maurane se mobilise en 1993 pour la lutte contre le SIDA avec d’autres artistes comme Francis Cabrel, Catherine Lara, Maxime Le Forestier ou encore Alain Souchon et tous donnent un concert à l’Olympia au profit de l’association Sol En Si (Solidarité Enfants Sida).

Entre 1996 et 2013, elle participe également aux concerts de la troupe des Enfoirés en faveur des Restos du Cœur et y interprète “Quand on a que l’amour” en duo avec Céline Dion.

Plusieurs passages sur scène ces derniers jours, en Belgique, à l’occasion d’hommages à Jacques Brel, laissaient présager une reprise de sa carrière, qu’elle avait mise entre parenthèses, notamment en raison de problèmes aux cordes vocales en 2016. Elle avait elle-même annoncé ce retour ces derniers jours sur ses réseaux sociaux.

« Aujourd’hui, je remets officiellement les pieds sur une scène après plus de deux ans d’absence. Je ne vous dirai pas dans quel état je suis… Vous devez vous en douter », écrivait-elle jeudi dernier sur sa page Facebook, avant une soirée consacrée à Brel en Wallonie.

L’ex-jurée de La Nouvelle Star et coach de The Voice Belgique préparait un album consacré à Jacques Brel à l’occasion du quarantième anniversaire de sa mort et une tournée pour 2019.

La disparition brutale de Maurane a fait réagir des artistes ayant collaboré avec elle : Christophe Willem se souvient de son “mélange de douceur éternelle et de désillusion sur la vie”, Lara Fabian “une artiste rare”, “plus grande que la musique”. Sur l’antenne d’Europe 1 ce matin, Liane Foly se souvenait de sa “fragilité” et de sa “fidèle amitié”.