Une icône de la chanson française s’en est allée cette nuit. Dick Rivers est décédé le jour de ses 74 ans des suites d’un cancer. Retour sur plus de cinquante ans de carrière durant laquelle il aura enregistré une trentaine d’albums.

De son vrai nom Hervé Forneri, Dick Rivers naît le 24 avril 1945 à Nice. Il s’intéresse dès son enfance au blues et au rock’n’roll. Avec trois de ses camarades, il forme le groupe Les Chats Sauvages au début des années 1960. Le succès est au rendez-vous pendant 2 ans avec des tubes tels que : Hey Pony !Est-ce que tu le sais ? (adapté de What’d I Say de Ray Charles), C’est pas Sérieux sans oublier Twist à Saint-Tropez.

Dick Rivers décide de quitter la joyeuse bande pour se lancer dans une carrière solo. Son premier album sort en 1964 et il se produit à cette occasion sur la scène de l’Olympia. L’année suivante, son adaptation de la chanson Go now des Moody Blues (Va t’en en français) se hisse à la première place du hit-parade de l’émission « Salut les copains », diffusée sur Europe 1.

Inspiré par Elvis Presley et propagateur du rock’n’roll en France

Reconnaissable avec sa banane gominée, Dick Rivers avait quelques ressemblances avec le King outre-Atlantique, Elvis Presley. Il faisait partie de la « sainte trinité du rock français » aux côtés de Johnny Hallyday et Eddy Mitchell, les trois ayant démocratisé ce genre musical en France.

Traversée du désert et diverses activités

Après un passage à vide au début des années 1970, Dick Rivers reprend des titres phares du rock’n’roll anglais avec les albums Dick’n’roll et The Rock Machine en 1972. Il collabore aussi avec Alain Bashung avec qui il co-écrit trois albums.

Malgré des années 1980 paisibles, quelques titres à succès jalonnent la carrière de Dick Rivers comme Les Yeux d’une femme ou Nice baie des Anges.

Il animera également pendant 10 ans une émission quotidienne dédiée au rock, sur Radio Monte-Carlo. Cependant dès les années 1990, Dick Rivers se fait de plus en plus discret sur dans les médias. Dans son autobiographie, il regrettera ouvertement de ne plus être invité dans les émissions à succès dans les années 2000.

De retour sur scène en 2008, Dick Rivers se produit en concert à l’Alhambra où il interprète ses meilleurs tubes. Il célèbre ses 50 ans de carrière en 2011 et sort à cette occasion un album et un livre, Mister D.

Il participe également à la tournée Âge Tendre tout au long de l’année 2018. Cette même année, il enregistre une reprise du tube de la chanteuse Rose Laurens, Africa, en duo avec Julien Doré.

Ce dernier lui a notamment rendu hommage dans un tweet, aux côtés d’autres personnalités l’ayant côtoyé.