Ancien résistant, Claude Lanzmann a notamment été le réalisateur de Shoah, film-documentaire consacré à l’extermination des juifs d’Europe devenant ainsi un témoin de son époque. Il fut aussi directeur de la revue Les Temps modernes depuis 1986. Claude Lanzmann s’est éteint ce jeudi 5 juillet 2018 à l’âge de 92 ans.

La grande histoire de sa vie

Shoah, récit minutieux de presque dix heures reconstituant l’extermination des juifs d’Europe par les nazis et leurs complices laisse stupéfait le monde en 1985. Lanzamnn écrira en 2011 dans Libération :

«Ce n’est pas un film de souvenirs (les souvenirs sont choses du passé) mais par excellence un film de la mémoire au présent.Grâce à Shoah, le savoir historique change de nature, on assiste, pendant neuf heures trente, à une incarnation de la vérité, le contraire de la faculté d’aseptisation de la science, même de la science historique.»

Il montre aussi l’héroïsme des juifs dans Sobibor, 14 octobre 1943, 16 heures, un film sur la révolte du camp d’extermination et reprendra notamment le Rapport Karski, un document unique qui révélera l’indifférence du président Roosevelt au sort des Juifs et la responsabilité des Alliés dans la Solution finale.

Une rencontre marquante : Simone de Beauvoir

En 1952, le journaliste  rencontre Jean-Paul Sartre et Simone de Beauvoir et commence à écrire dans Les Temps modernes, la revue de Sartre. Claude Lanzmann vivra sept ans avec «Le Castor». Il a alors 27 ans, elle en a 44. «Ce n’est pas tragique comme différence», s’amusait le réalisateur dans une interview donnée à Léa Salamé en février dernier. Jean-Paul Sartre, qui a également partagé la vie de Simone de Beauvoir n’était pas jaloux de cet amour entre son jeune secrétaire et sa compagne de l’époque . «Notre trio n’était pas une sorte de partouze, précisait le réalisateur, nous avions chacun nos jours avec elle». L’auteur du Deuxième Sexe aura marqué sa vie.

 

«Elle a été centrale dans ma vie. Elle était féministe et féminine mais aimait les hommes. Grand malheur» déclara-t-il à propos de Simone de Beauvoir.

 

Depuis l’annonce du décès de Claude Lanzmann, plusieurs chaînes de télévision ont bouleversé leurs programmes pour lui rendre hommage. Arte a choisi de diffuser Shoah samedi à 20h50. Le documentaire fleuve sera ensuite disponible pendant soixante jours sur le portail arte.tv.