Depuis le 2 septembre le festival du cinéma américain a pris place sur la côte normande, focus sur ce début de festival qui prendra fin le 11 septembre.

Le festival du Cinéma Américain c’est 14 films en compétition, 16 films en avant premières, des hommages rendus aux carrières de nombreux réalisateurs et acteurs. Sous un temps digne d’un été indien, le festival a commencé vendredi en présence de Diane Kruger.

 © Fallon Bouvier

Diane Kruger © Fallon Bouvier

Venue présenter le film d’ouverture Infiltrator en avant première (qui d’ailleurs sort aujourd’hui en salle), elle a d’abord ravi son public en se prêtant au jeu des autographes. Le film réalisé par Brad Furman a été inspiré de l’histoire de Robert Mazur, ex-agent infilitré. Thriller bien ficelé dans lequel l’agent fédéral « Bob » Mazur (Bryan Cranston) a pour mission d’infiltrer le cartel de la drogue de Pablo Escobar en se faisant passer pour Bob Musella, homme d’affaire spécialisé dans le blanchiment d’argent. En faisant équipe avec deux autres agents dont Kathy Ertrz (Diane Kruger), il va entrer dans un réseau criminel et prendre tous les risques pour inculper une centaine de barons de la drogue et des banquiers corrompus.

 

 © Fallon Bouvier

Chloë Grace Moretz © Fallon Bouvier

Juste avant la projection, Chloë Grace Moretz, 19 ans, s’est vu remettre au même titre que Ryan Gosling, Kristen Stewart ou encore Robert Pattinson les années précédentes le prix du Nouvel Hollywood. La jeune actrice qui s’est fait connaître dans le film Kick Ass a déjà été beaucoup sollicitée par les plus grands réalisateurs américains comme Martin Scorsese pour Hugo Cabret ou Tim Burton pour Dark Shadows.

Hommage à Stanley Tucci © Fallon Bouvier

Samedi un hommage a été rendu à Stanley Tucci pour toute sa filmographie. Présidé par Frédérique Mitterrand, qui dans un anglais qui a fait rire la salle lui a remis un prix et l’a félicité pour ses différents rôles, notamment Le Diable S’Habille En Prada. Comme le veut la tradition, des cabines sur la plage de Deauville sont dédiées aux noms d’acteurs ou réalisateurs du 7ème art. Stanley Tucci a donc inauguré sa cabine l’après-midi après la conférence de presse dans laquelle il s’est dit “très excité à l’idée d’avoir une cabine à son nom au même titre que des gens incroyables” avant lui. Il nous a aussi confié ses projets futurs notamment Transformers 5 avec Michael Bay qui sortira en 2017, et un film qui sortira prochainement avec Sylvie Testud, Final Portrait, qu’il a lui-même réalisé.

Nos films coups de coeurs

free-state-of-jones-affiche-FR

AFFICHE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La soirée a été prolongé avec l’avant-première du film Free State Of Jones de Gary Ross dont le rôle principal est joué par Matthew McConaughey (Newton Knight). Tenant le rôle d’un fermier qui doit partir au combat pendant la guerre de sécession, Newton Knight après toutes les horreurs vécues, décide de déserter, estimant que ce n’est pas son combat. Il choisit de se cacher et de se battre pour ses convictions : contre l’esclavage, l’injustice, le racisme et pour la liberté et l’indépendance de chaque êtres humains. Il se retrouve meneur d’un groupe d’esclaves noirs en fuite et de pauvres paysans blancs, cachés dans les marais. Il devient le fondateur de la toute première communauté où Noirs et Blancs vivent ensemble, libres et égaux.

Free State Of Jones Credit-Murray-Close-

Free State Of Jones Credit-Murray-Close-

Si pour l’instant, la compétition ne fait que commencer, un film a déjà marqué les esprits : Captain Fantastic de Matt Ross. Un père de famille, Ben (Viggo Mortensen), dévoue sa vie pour éduquer ses enfants. Estimant que la société est dangereuse pour l’humain, ils partent vivre dans la forêt et deviendront des êtres dotés de capacités intellectuelles et physiques hors normes pour leurs âges. Néanmoins, le destin les ramène en ville et ce voyage vers un environnement inconnu va remettre en cause leur mode de vie. Cette critique du système capitaliste américain, fait à la fois réfléchir sur la société et la place de l’homme mais aussi sur l’importance des relations humaines. Matt Ross réussit à nous plonger dans les émotions de ses personnages aussi différentes soient-elles, un mélange d’humour, de tristesse et de joie.

Credit: Cathy Kanavy / Bleecker Street

Credit: Cathy Kanavy / Bleecker Street

Captain Fantastic - sortie le 12 octobre 2016

Captain Fantastic – sortie le 12 octobre 2016

Lundi, James Franco est venu présenter son long métrage In Dubbious Battle avec l’équipe du film lors d’une soirée hommage dédié au réalisateur. Le reste de la semaine se poursuit avec  la projection des films en compétition (la liste est à retrouver en bas de cet article). Enfin, vendredi la venue de Daniel Radcliff risquera d’agiter les planches, puisqu’il se verra lui aussi remettre le prix du Nouvel Hollywood. En avant-première, la projection du film Impérium de Daniel Ragussis dans lequel Daniel Radcliff joue un agent de renseignements terminera la soirée. Dimanche, la cérémonie du palmarès sera suivie de la projection en avant première du film War Dogs de Todd Phillips.

Ci-dessous la liste des films en compétition :

  • Brooklyn Village de Ira Sachs
  • Captain fantastic de Matt Ross
  • Certain Women de Kelly Reichardt
  • Christine d’Antonio Campos
  • Complete Unknown de Joshua Marston
  • Goat d’Andrew Neel
  • Le Teckel de Todd Solondz
  • Mean Dreams de Nathan Morlando
  • Sing Street de John Carney
  • Teenage Cocktail de John Carchietta
  • The Fits de Anna Rose Holmer
  • The Free World de Jason Lew
  • Transfiguration de Michael O Shea
  • Transpecos de Greg Kwedar