La série à succès de France 2 sur les tribulations d’une prestigieuse agence artistique et de ses stars révèle ses coulisses dans un ouvrage. 

« Dix pour cent, les dessous d’une série sur le cinéma » est sorti en octobre dernier aux éditions de la Martinière. Dominique Besnehard, Guillaume Evin, Maxime Rebière et Christophe Brachet ont tous les 4 collaboré à l’élaboration du livre. Chacun a donc pu apporter son talent de journaliste, producteur, illustrateur ou encore photographe ce qui nous donne d’emblée, un ouvrage très documenté.

Dans la préface signée Dominique Besnehard (ex-directeur de casting/agent artistique, producteur) nous apprenons comment l’écriture de Dix pour cent a mûri durant dix années et les difficultés rencontrées avant que la série puisse voir le jour.

Avec cette série, dont je réfléchis à l’écriture depuis 2006 aux côtés de mon associé et ami Michel Feller, j’ai simplement voulu redonner à ce métier tout ce qu’il m’avait apporté. J’ai voulu aussi montrer sa noblesse, son exigence, le dévouement qu’il requiert quasiment jour et nuit.

Dominique Besnehard

Un genre de carnet de route

Du casting des premiers rôles au montage des rushes, tout y est. Ce livre fait vivre au fil des pages le processus de création d’une série télévisée française, dans le moindre détail. Comment a été créé le générique ? Comment travaille le photographe de plateau ? Comment travailler avec 3 réalisateurs en même temps ? Comment les acteurs apprennent-ils leurs textes ? Vous aurez toutes les réponses à ces questions parmi tant d’autres.

Des interviews à profusion

Pour rentrer dans le sujet au maximum, le livre possède beaucoup d’interviews de ceux qui ont participé de près ou de loin à la préparation de cette série. Des réalisateurs aux habilleurs en passant par les figurants, du régisseur aux acteurs, c’est pendant la lecture que vous vous rendez compte du nombre de personnes qu’il faut mobiliser pour écrire, tourner et monter une série télévisée. Avec un coût d’environ 1,1 million d’euros par épisode, pas question d’être désorganisé lors des tournages.

Quelques anecdotes

Parmi les 192 pages, des anecdotes, des chiffres précis, mais aussi quelques secrets de tournages. En voici quelques-unes :

  • La série est tournée dans un studio reconstitué à Aubervilliers et non dans une chic avenue de Paris.
  • La production a eu beaucoup de difficultés à convaincre les guests stars pour tourner dans Dix pour cent
  • Au début, la série devait s’appeler « 10 bis, avenue George V » puis 10%.

Au-delà d’un simple récit sur la série Dix pour Cent, ce livre offre à son lecteur un vocabulaire détaillé et de multiples données à propos du tournage d’une série télévisée. On en ressort enrichi de nouvelles connaissances, sur des aspects souvent non révélés au grand public…

« Dix pour cent, les dessous d’une série sur le cinéma », disponible aux éditions de La Martinière. (25 euros)

Site web de la maison d’édition : www.editionsdelamartiniere.fr