Nous avons poursuivi le festival ce week-end en nous rendons à la rencontre de Randal Kleiser, le réalisateur du mythique film musical « Grease » et à la projection d’ « Embrasse-moi ! », le premier film d’OcéaneRoseMarie.

Samedi se tenait la rencontre tant attendue des cinéphiles : celle avec Randal Kleiser ! Réalisateur des films Grease, Le Lagon BleuCroc-Blanc, Le Vol du navigateur, Chérie j’ai agrandi le bébéIt’s my party ? (Le Dernier Anniversaire) etc, il est à Paris pendant au moins une semaine puisqu’il n’est autre que le président Américain du jury du Champs-Elysées Film Festival.

« Je suis sincèrement honoré d’être Président du Jury de la sixième édition de Champs-Élysées Film Festival. Depuis mes premières années d’étudiant en cinéma à l’université de Californie du Sud, j’ai eu conscience de la relation profonde et sincère liant le cinéma français et le cinéma américain. Ces deux cultures partagent en effet ce même amour pour ce média fantastique. » R.K

Béatrice Thomas-Wachsberger et Randal Kleiser. CR : Facebook Champs-Elysées Film Festival

C’est donc au Cinéma Publicis que s’est tenue la masterclass, modérée par Béatrice Thomas-Wachsberger, une journaliste et maîtresse de cérémonie que nous avons trouvé très punchy, passionnante et portant un intérêt tout particulier aux questions du public.

Au cours de cette Masterclass, Randal Kleiser est revenu sur son parcours en mentionnant quelques anecdotes, dont celle-ci : « Je devais réaliser Saturday Night Fever à la place de Grease mais c’est finalement John Badham qui l’a fait » ou encore un de ses souvenirs à propos des Champs-Elysées « C’était lors de la projection de Grease au Club du Queen qui était encore sur cette avenue….J’étais très stressé, je ne savais pas quel accueil j’allais recevoir ! »

Il a aussi mentionné la réalisation d’It’s my party (Le dernier anniversaire) avec émotion, faisant directement un lien avec la table ronde LGBTQI qui suivait la rencontre. En effet, le film parle de Nick Stark, un brillant architecte vivant avec son petit ami Brandon Theis. Ce dernier apprend un jour que son petit ami est atteint du sida. Leur relation s’arrête brutalement…

A la fin de cette rencontre, Randal a donné ses bons conseils aux étudiants en cinéma (ou à des futurs acteurs et actrices) en mentionnant le projet de Nina Foch http://ninafochproject.com pour se former aux métiers du 7ème art.

L’équipe d' »Embrasse-moi ! »

Dimanche avait lieu la projection d’ « Embrasse-moi ! », le premier long-métrage d’OcéaneRoseMarie en co-réalisation avec Cyprien Vial. Déjà chanteuse et comédienne, la toute nouvelle réalisatrice a ajouté une corde à son arc en passant derrière la caméra.

Dans son premier film, OceaneRoseMarie joue le rôle principal d’une ostéopathe. Sportive, c’est durant une séance de footing dans le bois de Vincennes qu’elle remarque une « biche » un peu spéciale… Interprétée par Alice Pol ! S’en suit une histoire romantique entre les deux femmes.

Au casting, des visages connus et d’autres moins : Michèle Laroque est ici en mère aimante et tolérante. Grégory Montel et Laure Calamy de la série Dix pour cent (France 2) mettent toujours leur touche d’humour et apportent une certaine fraîcheur au film. Quant à la comédienne Sophie-Marie Larrouy, en plus de jouer la collègue et amie d’Océane dans le film, elle s’est aussi occupée d’écrire une partie du scénario.

Océane Rose Marie le précise : elle aimerait bien que son film soit perçu comme une « comédie romantique d’anticipation ». Par anticipation, il faut entendre qu’à l’avenir, tous les films puissent représenter comme dans « Embrasse-moi ! », des couples mixtes et des homosexuels en toute normalité.

Cette comédie, en représentant toutes les personnes de la société sans en faire un sujet, convient à tout le monde, en évitant les clichés.
Bienveillante, elle est drôle, rythmée et efficace comme ce que l’on attend d’une rom-com… Frenchy !

Sortie le 5 Juillet 2017