La comédie à succès « Bonjour Ivresse » de Franck Le Hen est de retour sur les planches après plus de 1.300 représentations. Tout l’été, la pièce squatte le Théâtre du Gymnase. Mediamag l’a (re)vue.

Le pitch ? En pleine discussion avec sa grande copine déjantée et alcoolique notoire  Wanda (interprétée par Mélanie Kah), Benoit, un homosexuel qui n’a pas toujours assumé (interprété par Franck Le Hen) reçoit des mains de sa sœur Marie la coincée (Emmanuelle Boidron), son vieux coffre à jouets dans lequel se trouve une liste des choses qu’il s’était promis de faire avant ses 30 ans… Or, il aura 30 piges le lendemain… Il ne lui reste plus que 24 heures pour accomplir les choses de la liste qui restent réalisables.

Franck Le Hen et Frank Delay dans "Bonjour Ivresse"

La soirée d’anniversaire va se transformer en un grand déballage des non-dits de l’adolescence, où chacun des convives, dont l’invité surprise Raphaël dit Fifou (Frank Delay), devra assumer sa vraie personnalité… Fous rires garantis.

Une comédie tintée de références aux années 80 et 90, période pendant laquelle l’auteur a grandi, qui rappellera probablement aux spectateurs de tendres souvenirs, en même temps qu’aux personnages. Le paroxysme des clins d’œil à cette période est atteint lors du flashback, où les personnages se retrouvent dans la chambre d’ado de Benoit. Un moment hilarant grâce aux tenues d’époque revêtues par les comédiens.

Affiche de  "Bonjour Ivresse" au théâtre du Gymnase

Le décor de la chambre n’est pas en reste avec les posters de George Michael, Patricia Kaas et Vanessa Paradis.  Tout comme la bande son de la pièce avec tout au long de l’intrigue des titres de Madonna, Britney Spears, Lio ou encore Jakie Quartz, l’idole de Benoit, diffusés ou même chantés par les comédiens. Comédiens qui donnent de leur personne, en chantant, ou dansant, comme lors de la chorégraphie du finale sur le single « It’s gonna be beautiful », enregistré spécialement pour la pièce.

Frank Delay, ancien membre du boysband 2be3, interprète dans cette pièce, qui fut la deuxième dans laquelle il a joué après sa reconversion dans la comédie, un rôle écrit sur mesure empreint d’allusions à sa première carrière. Il donne la réplique à Emmanuelle Boidron, souvenez-vous c’était Yolande, la fille de Navarro dans la série de TF1.

Emmanuelle Boidron et Frank Delay dans "Bonjour Ivresse"

« Bonjour Ivresse » est la première pièce que Franck Le Hen a écrit seul. Une pièce où il a pu développer son style qui mélange anglicismes et beaucoup d’humour, pas toujours dans la finesse, mais qui fait rire et ça fait du bien. Dans « Bonjour Ivresse », il aborde notamment le thème de l’homosexualité, du rejet par la famille, moment le plus dramatique de la pièce avec une petite part de morale contre l’homophobie. Une patte singulière qu’on retrouve par ailleurs dans ses autres pièces, « Revenir un jour » et « La Famille est dans le pré »

Malgré ses cinq années d’existence et ses plus de 1.300 représentations devant plus de 100.000 spectateurs, « Bonjour Ivresse » n’a pas pris une ride, ni perdu de sa fraîcheur.

En août, Lola Marois Bigard endossera le rôle de Wanda et Kevin Miranda reprendra celui de Raphaël.

« Bonjour Ivresse » du mercredi au samedi à 20 heures au Théâtre du Gymnase, 38 boulevard de Bonne Nouvelle, 75010 Paris (jusqu’au 29 août).

Crédit Photos : Sandra Sanji