La cérémonie de clôture a eu lieu hier soir à Deauville après dix jours de festival, six films sur les quatorze en compétition ont été récompensés.

  • Le Grand prix : Brooklyn Village, de Ira Sachs  (en salles le 21 septembre)
  • Prix du jury ex-aequo : Captain Fantastic de Matt Ross (sortie 12 octobre) et Le Teckel de Todd Solondz (sortie 19 octobre)
  • Prix Kiehl’s donné par le Jury de la Révélation : Le Teckel de Todd Solondz.
  • Prix de la Critique : The Fits de Anna Rose Holmer (au cinéma le 11 janvier 2017)
  • Prix du Public de la ville de Deauville : Captain Fantastic de Matt Ross
  • Prix d’Ornano-Valenti : Willy 1er de Ludovic Boukherma, Zoran Boukherma, Marielle Gautier et Hugo P. Thomas (en salles le 19 octobre)

Captain Fantastic est arrivé grand gagnant de cette compétition avec deux prix, le film qui remet en cause la société a gagné au même titre que le film au sujet similaire Le Teckel.

L’après midi nous avions pu rencontrer Daniel Radcliff lors d’une conférence de presse, l’acteur venu présenter le film Imperium de Daniel Ragussis, projeté la veille s’était aussi vu remettre le prix du Nouvel Hollywood. Il s’est dit honoré de recevoir ce prix de la révélation, expliquant que plus les années passaient plus il pensait ne jamais en recevoir. Il est revenu sur son rôle dans Harry Potter, en précisant qu’il avait été difficile d’imaginer la suite de sa carrière après avoir incarné un tel héros. Mais il précisa que pour 50% des réalisateurs c’est aussi un challenge de donner à Daniel Radcliff une autre image.  Il a aussi inauguré la cabine à son nom sur les planches comme Stanley Tucci le weekend dernier, il a alors pris le temps de remercier tous ses fans, qui pour la plupart n’ont pas dit adieu à Harry Potter, en faisant dédicacer leurs romans et autres dvd du film.

 

©Fallon Bouvier

©Fallon Bouvier

 

© Fallon Bouvier

© Fallon Bouvier

La soirée de clôture s’est terminé avec la projection du film War Dogs en avant première en présence de l’équipe (Jonah Hill, Miles Teller et Todd Phillips). Tiré d’une histoire vraie, deux amis d’enfance répondent à des appels d’offres de l’armée américaine, lors de la guerre en Irak. Les deux amis vont multiplier les contrats mais aussi prendre des risques en faisant équipe avec des individus peu recommandables, et en se jouant du Pentagone. La sortie en salle est prévu pour le 14 septembre.