Ce mercredi sort dans les salles obscures “A vif ! “, une comédie dramatique américaine du réalisateur John Wells. “A vif” se passe dans les coulisses des cuisines de Londres, avec notamment, Bradley Cooper et Omar Sy aux fourneaux.

A vif !“, c’est l’histoire d’Adam Jones, ce chef écorché vif interprété par Bradley Cooper, qui a connu la gloire à Paris avant de tomber dans l’alcool et la drogue. Des addictions qui l’ont conduit au plus bas, en Louisiane, où de grand chef doublement étoilé il est devenu simple écailler. Après une désintoxication et 1 million d’huîtres ouvertes, Adam Jones fait son grand retour à Londres : il veut retourner derrière les pianos pour décrocher une 3ème étoile au Guide Michelin.

Affiche du film "A vif"

C’est l’aspect dramatique du film qui ressort le plus, même s’il contient certaines répliques très drôles. John Wells, qui a notamment réalisé de nombreux épisodes de la série “Urgences“, nous plonge dans les coulisses d’une brigade, après nous avoir montré l’envers du décors d’un hôpital pendant une dizaine d’années. Dans une cuisine où l’on fait de la haute gastronomie, ça crie, ça hurle même. Le maître des lieux, Bradley Cooper, très imbu de sa personnes, est un véritable tyran avec son équipe.

Sienna Miller et Bradley Cooper dans "A vif"

Dans la capitale Britannique, Adam Jones recroise tous les anciens confrères avec qui il a travaillé à Paris. Mais tous ne gardent pas un bon souvenir de lui. En France, il a été l’auteur de quelques coups bas. Gare à la vengeance.

L’atout Frenchy c’est bien évidemment Omar Sy dans le rôle de Michel, le second d’Adam Jones. Toutefois, on regrette qu’il n’ait pas un plus grand rôle car finalement c’est Sienna Miller la vraie seconde dans cette brigade.

Omar Sy joue un cuisinier dans "A vif"

Il faut absolument voir “A vif !” en version originale sans quoi on manque l’aspect bilingue du film : tourné majoritairement en anglais, la plupart des personnages ont aussi des répliques en français. La version originale permet de voir Omar Sy jouer en anglais – il se débrouille plutôt pas mal – , et surtout d’entendre Bradley Cooper en français avec son irrésistible accent américain. L’utilisation des deux langues correspond très bien à l’univers culinaire du film. En effet, de nombreux termes professionnels n’ont pas d’équivalent en anglais et sont employés en français.

“A vif !” a le mérite de montrer de très belles images de plats gastronomiques ainsi que de produits bruts qui émoustille nos papilles. On se régale rien qu’avec les yeux. La bande originale est tout aussi agréable avec notamment “Fade out lines” de The Avener.

Crédit photos : SND