Ce jeudi 25 septembre viennent d’être publiées par Médiametrie les audiences de la radio pour cet été (juillet-aôut). Mediamag revient dessus et vous dit tout !

NB: l’audience évoquée ici est l’audience cumulée, c’est-à-dire le nombre total de personnes qui écoutent la radio au moins une fois dans la journée.


Du côté des généralistes : la chute

Les radios généralistes perdent toutes des auditeurs cet été et la part d’audience des radios généralistes est en chute de 0,5%. On notera, comme pour toutes les catégories de radios, une chute de l’audience cumulée, due au fait que moins de personnes écoutent la radio durant l’été.

Alors que Europe 1 fait la chute la plus violente, avec -0,8% de part de marché et 320 000 auditeurs perdus, France Bleu est la seule radio en hausse, en gagnant 1,1% de part de marché.

Les radios généralistes sont donc en perte de vitesse sur cette vague, mais conservent néanmoins une part d’audience supérieure aux autres catégories de radio, avec 40,3% de PDA.


Des radios musicales en forme !

Les radios musicales, elles, qui ont tenté, pour la plupart, de profiter de cet été pour attirer un nouveau public en proposant des programmes inédits.

Du côté des radios musicales jeunes (NRJ, Fun Radio, Skyrock et Virgin Radio), la part d’audience augmente pour la majorité des radios tandis que l’audience cumulée, elle, diminue pour toutes les radios sauf Virgin Radio qui gagne 160 000 auditeurs sur cette vague, passant ainsi la barre des 2,3 points. On notera par ailleurs, une hausse de 0,2% de PDA pour Fun Radio et Skyrock.

Seul point noir à relever, NRJ, qui s’affirme néanmoins toujours première radio de France en termes d’audience cumulée dans un communiqué, est la seule radio musicale jeune qui perd 0,2% de part d’audience et 850 000 auditeurs, faisant la plus grosse chute, toutes radios confondues. Fun Radio perd 420 000 auditeurs, et Skyrock, 480 000 auditeurs.

Les radios musicales jeunes totalisent donc 14,7 millions d’auditeurs et 18% de part d’audience sur cette vague.


Pour les radios musicales adultes, c’est, là aussi, une chute, avec une perte de PDA allant de 0,1% (RTL2 ou Rires et chansons) à 0,5% (Nostalgie). Cette perte s’accompagne également d’une perte d’auditeurs de 50 000 auditeurs (Rires et chansons) à 210 000 auditeurs (RFM) sauf pour RTL 2 qui reste stable. Seule exception à relever : Chérie FM, qui gagne 0,8% de PDA et 110 000 auditeurs.

Les radios musicales adultes totalisent donc 11,0 millions d’auditeurs et 13,7% de part d’audience.


Du côté des thématiques : c’est stable !

Les radios thématiques du groupe Radio France restent presque stables et ne perdent que 0,1% de PDA pour 600 000 auditeurs. Elles totalisent donc 6,3 millions d’auditeurs pour 7,3% de part d’audience.

Capture d’écran 2014-09-25 à 14.18.18


Cette nouvelle vague d’été se solde donc par une chute globale d’audience cumulée, ce qui n’est néanmoins pas surprenant en été, alors que moins d’auditeurs sont à l’écoute de leur radio. Cette vague est donc souvent considérée comme la moins importante par la plupart des radios

De plus, cette vague permet à certaines radios de tester la réaction du public face à des nouveautés que les radios voudraient tester, pendant l’été, lorsque les risques sont moindres.

Pour découvrir les premières audiences de vos programmes préférés de cette nouvelle saison, rendez-vous à la mi-décembre pour la première vague d’audiences (septembre-novembre 2014) !