Aretha Franklin a rendu son dernier soupir ce jeudi à l’âge de 76 ans. Surnommée la “Reine de la Soul”, elle est l’artiste féminine ayant vendu le plus de vinyles de l’Histoire et 75 millions de disques à travers le monde.

60 ans de carrière et des tubes qui résonnent dans les oreilles

Avec un premier album sorti en 1956 à seulement 14 ans, Aretha Franklin travaillait dernièrement sur un 42ème et dernier album, avant de mettre fin à une longue carrière musicale. La même année, elle signe chez Columbia Records et donne simultanément naissance à ses deux premiers fils : Clarence Jr suivi d’Edouard alors qu’elle a 16 ans.

Elle rejoint ensuite le label Atlantic en 1967 et enregistre des sons R’n’B dont I Never Loved a Man (The Way I Love You). A la fin de cette décennie, Aretha Franklin est surnommée la “Reine de la Soul”, étant devenue un symbole de fierté pour la communauté Afro-américaine.

En 1972, elle interprète des chants gospel traditionnels dans l’album Amazing Grace. A ce jour, il est l’un des albums gospel les plus vendus de l’histoire de la musique avec 2 millions de copies.

Mais ce sont véritablement les années au sein du label Arista qui lui feront enchaîner les tubes et les albums à succès : Jump To It en 1982 et Get It Right en 1983. En 1985 les singles Freeway of LoveSistersAnother Night et Sisters Are Doin’ It for Themselves en duo avec Eurythmics ainsi que Jumpin’ Jack Flash avec Keith Richards (du groupe Rolling Stones) et I Knew You Were Waiting (For Me) – pour ne citer qu’eux – sont des succès.

Au cours de sa carrière, Aretha Franlin a gagné 18 Grammy Awards et accumulé 25 disques d’or. Elle a notamment été la première femme a rejoindre le Rock and Roll Hall of Fame, en 1987. Depuis l’annonce  de la détérioration de son état de santé, de nombreux fans et célébrités ont adressé des messages de soutien à Aretha Franklin  La chanteuse Beyoncé l’a notamment remerciée pour “sa belle musique” avant d’entonner son succès Respect, lors d’un concert à Detroit mardi.

En 2015, Aretha Franklin avait chanté en hommage à la musicienne américaine Carole King devant le président Barack Obama, qui en avait eu les larmes aux yeux. Il faut aussi rappeler qu’Aretha Franklin avait chanté lors de son investiture en 2009.

L’ancien couple présidentiel a par ailleurs salué la “divine” Aretha Franklin dans un tweet en hommage à cette dernière.

L’émotion n’a pas fini de faire couler les larmes en hommage à la voix de la reine de la soul.