Du 5 au 19 octobre, nous pouvons retrouver la pièce Les Justes adaptée du texte d’Albert Camus au Théâtre du Châtelet. Pour cette première pièce Abd Al Malik s’offre un lieu d’exception mais aussi un casting d’argent.

Une tragédie musicale

Plus connu en tant que rappeur, slameur ou compositeur, on connaissait néanmoins les talents d’écrivain et de réalisateur d‘Abd Al Malik, mais cette fois, c’est la casquette de metteur en scène qu’il arbore désormais. La pièce qu’il met en scène, Les Justes, relate des faits historiques qui se sont déroulés en 1905 autour de la révolution russe. Des révolutionnaires et anarchistes vont mettre en place un attentat pour tuer le duc Serge de Russie. Mais le projet se complique lorsque les personnages font face à leurs sentiments d’amour et d’amitié. Une histoire vraie contée par Albert Camus, et qui connaît une seconde vie dans la tragédie musicale d’Abd Al Malik. Le metteur en scène a ainsi fait le choix de mêler la musique à la pièce, afin de “mettre en lumière la solitude et l’intense sincérité de nos Justes ainsi que la poésie et les enjeux philosophiques du texte camusien dans sa globalité” a t-il confié. C’est d’ailleurs Wallen, sa compagne, accompagnée de Bilal qui a composé la musique.

Le casting

Côté casting, on retrouve des personnalités plus connus au cinéma et dont certains signent là leur première vraie expérience au théâtre comme Sabrina Ouazani, le rappeur Matteo Falkone ou Karidja Touré.

Casting complet : Marc Zinga, Sabrina Ouazani, Lyes Salem, Youssef Hajdi, Karidja Touré, Frédéric Chau, Clotilde Courau, Camille Jouannest, Matteo Falkone et Montassar Alaïa

Dix jeunes amateurs ont également été sélectionnés lors d’une audition à Aulnay-Sous-Bois afin de fouler les planches pour la première fois.

Infos pratiques :
Les Juste – Du 5 au 19 octobre au Théâtre du Châtelet
Tarifs :
Cat 2 : 20-70 €
Cat 3 : 25-49 €
Cat 1 : 44-87 €

Site internet : https://www.chatelet.com/programmation/saison-19-20/les-justes/