Auteur, compositeur, interprète, Laurent Lamarca nous propose son deuxième album « Comme un aimant » sorti ce vendredi 6 avril. Nous sommes partis à sa rencontre lors d’un de ses concerts afin de nous plonger dans son univers !

Depuis quelques mois, Laurent Lamarca sillonne les routes de France avec sa tournée « Homme Sweet Home » à l’occasion de la sortie de son nouvel album « Comme un aimant« . Un disque lumineux qui nous offre une belle palette d’émotions ! Des mélodies entraînantes, bouleversantes qui nous font vivre un voyage au sein même de notre vie. Le chanteur nous emmène au coeur de son univers et nous avons eu l’occasion d’assister à un de ces concerts où nous avons pu échanger quelques mots avec le chanteur.

Interview « Comme un aimant »

  •  Comment définirais-tu cet album par rapport au précédent « Nouvelle Fraîche » ?

« Cet album est vraiment différent et c’est plus un album « concept ». Il représente les 4 saisons, 4 saisons émotionnelles. Les trois premières représentent l’été dans un esprit juvénile, joyeux et naïf. Ensuite, l’automne où la vie est un peu plus dure mais on s’en sort encore, l’hiver où là on regarde la vie d’une manière introspective et où on se remet en question. Enfin, le printemps, une sorte de renaissance joyeuse. »

  • Comment s’est passée la réalisation de cet album ? Des collaborations ?

« Toutes les chansons ont été écrites par moi même sauf deux, écrites avec Hélène Pince qui avait déjà écrit des chansons sur mon précédent album. Je me suis vraiment mis à la place du chanteur (guitare, voix, choeurs) et j’ai tout envoyé à deux réalisateurs, arrangeurs : Romain Joutard et Julien Grenier. »

  • Douze chansons, une chanson correspondant à un mois de l’année selon les saisons, qu’est-ce qui a déclenché cette idée ?

« Chaque chanson représente un mois de l’année selon un événement qui s’est produit où une date à laquelle j’ai écrit le morceau. C’est un album assez positif qui raconte comment j’ai fait mon chemin dans la vie. En effet, on commence par une enfance joyeuse et puis on se prend la vie en pleine face et on cherche à rebondir. Le point de départ de cet album a été mon constat à propos des médias qui montrent toujours un côté assez noir alors que pour moi la vie c’est 50% de choses joyeuses et 50% de choses malheureuses. »

Interview « La chanson qui »

  • La chanson de l’album qui t’émeut le plus ?

« Je ne dors plus » (elle représente le mois de novembre sur l’album qui pour moi est le pire mois..) »

  • La chanson de l’album que tu préfères jouer ?

« Croire en toi et moi »

  • La chanson de l’album que tu devrais garder pour présenter ton univers à quelqu’un qui ne te connaît pas du tout ?

« Le pouvoir des gens » c’est une chanson où j’assume tout ce que je dis, je raconte vraiment une histoire.

  • La chanson dont tu es le plus fier ?

« Le vol des cygnes »

Interview tournée « Homme sweet home »

Laurent Lamarca nous plonge au coeur de sa tournée et nous explique le concept qu’il a voulu instauré pour la présentation de son album face au public.

Propos recueillis par Alison V pour mediamag.fr au Non-Lieu à Roubaix.

 

Pour suivre toute l’actualité de Laurent Lamarca et se procurer « Comme un aimant » (tournée, albums, coulisses..) :