Quelques semaines avant la sortie de leur troisième album studio, “Youngblood” prévu pour le 22 juin prochain, les 5 Seconds of Summer sont partis en tournée mondiale, à l’assaut des petites salles du monde, bien loin des grandes arenas où ils ont l’habitude de se produire depuis qu’ils ont rencontré le succès.  Un spectacle assez court mais en toute proximité avec leurs fans pour leur plus grand plaisir.

C’est donc au Yoyo, petite salle de concert (qui accueille aussi d’autres types d’événements), que les 5 Seconds of Summer avaient donné rendez-vous à leurs fans français. A notre arrivée, devant la salle, les vestiges de la nuit de camping passée ici par les fans les plus déterminés du groupe australien.

5 Seconds of Summer au Yoyo le 13.04.2018

Dans la salle, la foule est dense, très compacte dans la fosse. L’étage a également été ouvert pour l’occasion. Il permet de voir le show de haut, loin de la foule dense mais tout autant dans la chaleur et la moiteur.

En attendant l’arrivée des quatre membres du groupe, des chansons des Rolling Stones, Clash, ou Depeche Mode nous font patienter. Ça commence à crier et à 20h48 précises, soit avec 12 minutes d’avance sur l’heure annoncée, les lumières s’éteignent, laissant place à des hurlements stridents.

5 Seconds of Summer au Yoyo le 13.04.2018

Les 5 SOS commencent ce set avec “She looks so perfect”, leur plus gros tube, que la salle connait par cœur. Quand Luke Hemmings, le chanteur, tombe son manteau, les hurlements vont de plus belle. Il dévoile une veste rayée noir et blanc, parfaitement en accord avec le décor du fond de la scène. Les “oh oh” n’en finissent pas. Sur scène, Calum Hood et Michael Clifford, guitares en bandoulière, affichent une belle complicité.

Chacun leur tour, les quatre membre des 5 SOS s’essayeront à quelques mots de français. Mais dès qu’ils prennent la parole, c’est l’hystérie dans la salle si bien qu’on peine à entendre ce qu’ils disent.

5 Seconds of Summer au Yoyo le 13.04.2018

Ils chantent des tubes comme”Girls talk Boys”, “Disconnected” accompagnée de peu de lumière, “She’s Kinda Hot” et sa ligne de basse sympa, la ballade “Amnesia” , “Lie to Me” ou encore “Waste the night”.

Ils interprètent également des chansons qui figureront leur leur futur album qui sortira le 22 juin prochain, comme “Moving ALong” ; “Talk Fast” dans un décor rouge et bleu qui rappelle l’exposition des superhéros Marvel que l’endroit avait accueilli quelques jours plus tôt ; “Youngblood”, le titre éponyme de l’opus ; et “Want you back” baigné d’une lumière rouge orangée.

5 Seconds of Summer au Yoyo le 13.04.2018

Les 5 SOS font preuve d’une belle énergie, présentant des titres bien souvent accompagnés de flash et de beaucoup de lumière dans les tons rouge.

Après de longs remerciements, un au revoir et une serviette de Luke Hemming donnée aux fans, ils quittent la scène après moins d’une heure de show. C’était prévisible dans le cadre d’une tournée précédant une sortie d’album et avec des tickets assez peu chers à 37,30 euros qui avaient très vite trouvés preneurs.

5 Seconds of Summer au Yoyo le 13.04.2018

5 Seconds of Summer au Yoyo le 13.04.2018

5 Seconds of Summer au Yoyo le 13.04.2018

5 Seconds of Summer au Yoyo le 13.04.2018

5 Seconds of Summer au Yoyo le 13.04.2018

5 Seconds of Summer au Yoyo le 13.04.2018

5 Seconds of Summer au Yoyo le 13.04.2018

5 Seconds of Summer au Yoyo le 13.04.2018

5 Seconds of Summer au Yoyo le 13.04.2018

5 Seconds of Summer au Yoyo le 13.04.2018

5 Seconds of Summer au Yoyo le 13.04.2018

5 Seconds of Summer au Yoyo le 13.04.2018

5 Seconds of Summer au Yoyo le 13.04.2018

5 Seconds of Summer au Yoyo le 13.04.2018

5 Seconds of Summer au Yoyo le 13.04.2018

5 Seconds of Summer au Yoyo le 13.04.2018

Photos : Nicolas Cachelin